Partagez | 
 

 let the sky fall ❅ pippa&nox
Hope is stronger than Fear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Nox J. Holmson
α ⚊ THE BLIND BATS

Rapion Mimitoss Bulbizarre
POKEMONS RENCONTRÉS : 214
AVATAR : jamie dornan
TO DO LIST
Manger végétalien avec Pippa Se rendre dans le district de pashmilla pour aider les plus démunis Trouver un Arbok et en récolté le venin Acheter des fleurs pour elle Trouver le temps pour les cours de yoga M'inscrire à quelques combats au Colisée Demander aux domestiques de repeindre le salon Lui dire que je l'aime, en même temps que lui donner les fleurs.
AGE : 31 y.-o.
SENTIMENTS : calme et amoureux
HABITATION : district diancie



MessageSujet: let the sky fall ❅ pippa&nox   Dim 22 Mar - 3:44

let the sky fall
pippa y. holmson + nox j. holmson
SAMEDI 21 MARS - DISTRICT PASHMILLA, CITÉ BÉTOCHEF ; 13 h
Mains dans les poches de mon manteau doublé, la capuche par-dessus la tête, je marchais tête baiser et plutôt rapidement pour éviter les gardes qui se tenait bien droit, comme des piquets, dans les rues du district. Je n’avais rien à faire là, mais j’essayais de cacher cette vague d’adrénaline mélanger avec un soupçon de peur aux hommes tout de noir vêtus. Je n’avais rien à faire ici, mais j’adorais quand même m’y rendre de temps à autre pour mieux comprendre l’ampleur du désastre que causait le gouvernement actuel. J’entamais une marche rapide parce que je savais que dans quelques mètres, j’entrais dans un quartier moins reluqué par La Garde.  D’ici là, j’essayais d’être le plus incognito possible. Il n’y avait pas beaucoup de gens dans les rues mis à part les gardiens toujours aussi stoïques. Ça devait être à cause du temps maussade d’aujourd’hui. Je relevai les yeux vers le ciel et quelques nuages gris étaient pourtant bien visibles dans le ciel. Je décidai d’en faire abstraction pour ne pas ralentit et passer le tournant d’une rue. Je vis un jeune homme coucher par terre essayant de se protéger du mieux qu’il pouvait contre trois gardes le matraquant partout où c’était possible. « Lâche ce pain, voleur! » criaient-ils. J’avais envie d’aller l’aider, mais je savais que je devais être le plus invisible possible.  Je passais derrière un regroupement de jeunes dames apeurer puis coupa dans une ruelle pour éviter d’être vu par les autres gardes qui éloignait la foule apeurer. Bien rapidement, je me retrouvais hors de la zone de danger. J’apercevais quelques vigiles au loin, mais rien pour m’effrayer. J’essayais d’oublier l’incident qui venait tout juste de se produire, c’était si loin de mon mode de vie et pourtant si près de chez moi. Comment tout ça était possible? Juste parce qu’il devait se nourrir, il s’est fait battre par trois hommes armés! C’est complètement grotesque, incompréhensible et j'irais même jusqu'à dire honteux.

Bientôt arrivé à destination, mes pas se ralentit et je fis tomber ma capuche pour paraitre un peu moins louche. Avant de partir de la maison, j’avais laissé un mot sur la table pour que Pippa vienne me rejoindre comme à l’habitude. C’était rendu une petite tradition que nous avions instaurée entre elle et moi. Pour aider les plus démunis et nous rappeler de notre chance d’être né dans la bonne famille, nous nous retrouvions souvent dans ce district pour soutenir les plus démunis. À ma connaissance, nous étions les deux seuls de la famille à bien vouloir fraterniser avec les plus pauvres. Nous avions comme principe de garder se secret entre nous puisque notre père ainsi que tous les autres membres de la famille serait amèrement contre cette idée de sympathiser avec les gens des classes plus basses. Surement vus comme affront à la famille et au travail fait pour s’élever dans la hiérarchie, nous serions gravement réprimandés par notre créateur. Je crois que l’on se foutait un peu des conséquences, enfin bref, moi j’avais beaucoup plus peur des hommes armés que mon père. Je savais que le jeu en valait la chandelle puisque c’était vraiment hors de mes valeurs que de laisser des hommes ainsi sans même prendre la peine de les aider. C’est pourquoi quelques jours, tout comme aujourd’hui, je descendais dans les rues pour donner quelques billets aux gens dans le besoin. Pippa avait commencé à m’accompagner quelques mois après avoir obtenu la permission de notre père de sortir de l’enceinte du manoir. Puis, c’était devenu une habitude de s’exiler dans les quartiers malfamés pour échapper à notre vie de paillette et de diner avec la classe mondaine. Nous avions un petit coin de la ville où les gardes n’avaient pas l’habitude d’aller. Dans un minuscule parc malfamé, derrière la statue de béton armé se trouvais un saule et sous ses branches archer se trouvait un petit banc de bois. J’y étais assis depuis déjà quelques minutes essayant de me réchauffer. La température n’était pas si clémente aujourd’hui et le ciel gris avait même commencé à laisser tomber quelques flocons de neige. Au loin, je voyais les enfants sortir de leur maison à pas de course et commencer une bataille de boule de neige. C’était bon de les voir ainsi malgré la famine et le manque d’argent. Ce groupe de jeune réussit à me faire rire et même oublier l’ambiance qui planait sur le district. Je regardais ma montre, elle affichait bientôt 13 h, si Pippa n’arrivait pas d’ici 5 minutes, je partirais seul dans la ville. Rester assis là à ce froid de Cadoizo me donnait envie de rentrer chez moi et de m’installer devant un bon feu de foyer, mais j’avais un devoir à accomplir et un karma à bonifier.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Pippa Y. Holmson
α ⚊ THE BLIND BATS


POKEMONS RENCONTRÉS : 131
AVATAR : nina dobrev.
DOUBLE-COMPTES : niet.

staying in my play pretend, where the fun ain't got no end. Can't go home alone again, need someone to numb the pain

AGE : vingt-six ans.
SENTIMENTS : fébrile.
HABITATION : district diancie.



MessageSujet: Re: let the sky fall ❅ pippa&nox   Dim 22 Mar - 4:29

let the sky fall
pippa y. holmson + nox j. holmson
SAMEDI 21 MARS - DISTRICT PASHMILLA, CITÉ BÉTOCHEF ; 13 h
Les journées de congé. Bon sang qu'elles faisaient du bien. Pippa en prendraient dix comme celles-là, à faire la grasse matinée avec Spectrum et Noctali. Ses deux paresseux de Pokémon étaient encore endormi au moment où une sonnerie retentit dans sa grande chambre. La brune étira les muscles de son corps, et entendit un grognement sourd près d'elle. Il s'agissait de son fidèle ami, Noctali, qui ne voulait apparemment pas qu'elle se lève. Le félin protesta au moment où sa dresseuse mis les pieds sur le carrelage froid, et émit une plainte adorable lorsque Pippa décida de sortir du lit. Un coup d'oeil furtif lui permit de voir qu'il était midi et demi... Attends, quoi ? Elle avait dormi tout ce temps ? Mais bordel, elle devait rencontrer son frère à treize heures, pour aller au Pashmilla ! Sur le moment, la jeune femme bénit Arceus d'avoir inventé les vêtements confortables et les outils pour s'attacher les cheveux. Elle jeta un coup d'oeil dans le miroir, puisqu'elle voulait paraître le moins soignée possible. La jeune femme enfila son manteau hivernal, pour ne pas avoir froid, et appela ses pokémons dans leurs balles respectives. Elle fila ensuite prendre quelque chose de rapide à manger, bu un café très rapidement et se brûla même la langue, en grognant contre ce fichu réveil, qui n'avait pas été foutu de la réveiller à temps. Un brossage de dents et des bottes mises plus tard, et elle était de sortie. « Allez, c'est parti. » murmura-t-elle pour elle-même, en prenant bien soin de verrouiller la porte dans sa course.

Course, oui, car elle devait absolument rattraper son frère. Il devait l'attendre dans ce froid digne d'un Artikodin. Dans le parc, où ils se rejoignaient toujours. Ils avaient pris l'habitude d'y aller puisque les gardes ne fréquentaient pas un tel endroit. Il était malfamé, rempli d'étranges personnes, mais cela ne la dérangeait pas. Pippa se rendit encore une fois compte de sa chance une fois qu'elle se rendit, à nouveau, compte des ravages causés par le gouvernement. Les despotes qui régissaient Néopolis ne sauraient être plus dégueulasses. Pourtant, la Holmson vivait sous leur protection et cela ne la dérangeait pas. La haute société avait ses avantages.
Son capuchon sur sa tête, elle avança vers le ridicule banc de bois où était assis son frère. Même de dos, elle savait parfaitement le reconnaître. Il serait ridicule qu'elle ne puisse mettre le doigt sur Nox, alors qu'il s'agissait assurément de lui. L'héritière s'avança à pas de renards, les yeux rivés sur le sol, ne regardant jamais droit devant elle. Son visage non-maquillé et non-soigné passerait inaperçu, mais certaines personnes pourraient la reconnaître. Après tout, sa famille était connue comme parmi les plus brillants scientifiques de cet ère, et il vaudrait mieux que personne ne mette le petit doigt sur son nom, car sinon, elle serait persécutée, et peut-être même tuée. Voire bien pire que cela. Y-a-t-il réellement pire que la sensation d'être torturée? De se sentir mourir à petit feu? La jeune femme en doutait fortement, car elle voyait le phénomène à chaque jour. Ces gens, qui n'avaient rien à manger. Ces personnes, qui ne pouvaient même pas se nourrir, en hiver, par manque de ressources et de gibier. L'idée même de goûter à de la viande animale dégoûtait la brune, mais eux, ils n'avaient que ça à se mettre sous la dent. Ils n'avaient pas le luxe de manger de la salade, préparée à la perfection.

La jeune femme eut cinq minutes de retard, mais elle finit par rejoindre Nox sur le banc. Pippa ne dit rien sur le coup et jeta ensuite un coup d'oeil à l'homme qui partageait sa vie depuis leur enfance. Un sourire tendre et une salutation plus tard, elle le regardait. « Je suis désolée de t'avoir fait attendre. » Elle se mordit la lèvre inférieure, et regretta aussitôt son geste. Sa bouche se glaça instantanément, et elle grogna intérieurement contre elle-même. « Tu es prêt? » Pippa était pressée d'aller en ville, ne serait-ce que pour marcher quelques pas, pour échapper à ce froid de Cadoizo, comme dirait son frère.



"immortals"
They say we are what we are, but we don't have to be. I'm bad behavior but I do it in the best way. I'll be the watcher (watcher) of the eternal flame. I'll be the guard dog of all your fever dreams. Oooooooh, I am the sand in the bottom half of the hourglass (glass, glass). Oooooooh, I try to picture me without you but I can't. 'Cause we could be immortals, immortals, just not for long, for long.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Nox J. Holmson
α ⚊ THE BLIND BATS

Rapion Mimitoss Bulbizarre
POKEMONS RENCONTRÉS : 214
AVATAR : jamie dornan
TO DO LIST
Manger végétalien avec Pippa Se rendre dans le district de pashmilla pour aider les plus démunis Trouver un Arbok et en récolté le venin Acheter des fleurs pour elle Trouver le temps pour les cours de yoga M'inscrire à quelques combats au Colisée Demander aux domestiques de repeindre le salon Lui dire que je l'aime, en même temps que lui donner les fleurs.
AGE : 31 y.-o.
SENTIMENTS : calme et amoureux
HABITATION : district diancie



MessageSujet: Re: let the sky fall ❅ pippa&nox   Lun 23 Mar - 4:27

let the sky fall
pippa y. holmson + nox j. holmson
SAMEDI 21 MARS - DISTRICT PASHMILLA, CITÉ BÉTOCHEF ; 13 h
Je regardais ma montre, seulement deux petites minutes s’étaient écoulées depuis la dernière fois que j’y avais jeté un œil.  Les enfants étaient toujours là, au loin, à s’amuser comme si aucun souci ne les guettait. Je me replongeais dans mes vieux souvenirs, lorsque les premières neiges avaient blanchi le jardin du manoir et que toute la famille sortait à l’extérieur. Nous nous amusions ensemble durant des heures, jusqu’au moment où nos habits étaient complètement trempes. Bataille de boule de neige, construction de forteresse et bien entendu, le traditionnel concours d’assemblage du plus beau Blizzi de neige. Généralement, c’était les filles contre les garçons. Père et mère participait aussi à ce concours. Alors que je commençais à me perdre dans mes lointains souvenirs, une main se déposa sur mon épaule. La pression ainsi fait m’obligea à regardait qui venait de se joindre à moi. C’était ma ravissante petite sœur Pippa qui s’excusa d’être en retard poursuivi d’un agréable sourire. Sa présence venait d’effacer d’un seul coup la froideur du paysage hivernale. Je lui renvoyai un agréable sourire avant de la prendre dans mes bras quelques secondes pour compléter les salutations. J’avais besoin de se genre de contact avec ma sœur puisque ne relation avait atteint un stade beaucoup plus avancer qu’un simple bonjour. Après la courte étreinte, je laissai mes mains sur ses épaules en plongeant mon regard dans le sien, elle avait pris soin de bien se démaquiller, délicate attention qui la plongeais bien dans son rôle. J’avais cette manie de toujours chercher la perfection à chaque fois. Bien sûr, ce n’était pas la première fois qu’elle m’accompagnait ici, mais je me devais de vérifier. « Je suis content de te voir sœurette, personne ne t’as suivi? » Je regardais subtilement derrière pouvoir vérifier si aucune ombre suspecte ne c’était pas glisser trop près, ça semblait bon. C’est alors que je lâchai les épaules de ma jeune sœur et replongea les mains dans mon manteau pour essayer des réchauffés. « Et si on marchait, il fait vraiment un froid de Cadoizo ici. » J’avais une très mauvaise tolérance au froid, j’avais un caractère un peu douillet, autant dire que je visualisais ce foyer rempli de braiser et cette camomille brulante à mon arrivé.

Ils entamèrent le pas, l’un à côté de l’autre dans les sentiers glacés du parc malfamé. Les arbres n’avaient plus aucune feuille. N’apercevait que de petite maison en tôle et parfois, en brique pour les gens un peu plus fortunés. Je ne pouvais m’empêcher de ressentir jusqu’au plus profond de mon être le froid qui devait glacer chacun des habitants, jour et nuit. Nous croisions quelques personnes qui nous saluaient. Ici, nous étions quelqu’un d’autre. Nox et Pippa de la haute société n’existaient plus, bien entendu, nous avions changé nos identités pour passe un peu plus inaperçue. Mais nous vivions toujours dans le doute d’être démasqué par les gens de La Garde puisqu’on le veille ou non, les Holmson étaient très connues partout à Néopolis. Parfois, j’avais l’impression d’être dévisagé par les gardiens, mais j’avais aussi une petite tendance à m’alarmer pour un rien. Après tous, les chiens de garde du gouvernement étaient payés pour faire ressentir la peur et faire ressentir un sentiment d’infériorité chez la population de la grande ville. « Alors, ça fait longtemps qu’on n’a pas vraiment discuté, on se croise dans les corridors à la maison, mais sans plus » J’appuyai mon regard dans le sien, tout en marchant vers la troupe d’enfants au loin. « Comment vas-tu? » lançais-je en attendant une réponse plutôt positive de sa part. Elle rayonnait de beauté et respirait la bonne humeur, c’était presque une maladie qui m’avait contaminé à mon tour. C’était aussi l’effet qu’elle avait sur moi. Pippa, c’est mon petit rayon de soleil.  Son rire cristallin et ses commentaires toujours aussi cocasses trouvaient toujours un moyen de me faire rire. Nous avions toujours eu une bonne complicité, encore plus depuis que j’ai eu mon accident dans les laboratoires. J’avais vraiment l’impression que quelque chose avait modifié notre relation ce jour-là, comme si la conscience que la vie ne tient qu’à un fil avait vraiment bouleversé ma jeune sœur. Je ne me plaindrais pas de son inquiétude et sa présence, au contraire. Ça me faisait bien plaisir de partager les meilleurs moments de ma vie avec elle.






    poison on my mind ➷ And then I get you in my stream, play it hard to be extreme. You're so cool, baby, you're so mean.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Pippa Y. Holmson
α ⚊ THE BLIND BATS


POKEMONS RENCONTRÉS : 131
AVATAR : nina dobrev.
DOUBLE-COMPTES : niet.

staying in my play pretend, where the fun ain't got no end. Can't go home alone again, need someone to numb the pain

AGE : vingt-six ans.
SENTIMENTS : fébrile.
HABITATION : district diancie.



MessageSujet: Re: let the sky fall ❅ pippa&nox   Mer 25 Mar - 1:50

let the sky fall
pippa y. holmson + nox j. holmson
SAMEDI 21 MARS - DISTRICT PASHMILLA, CITÉ BÉTOCHEF ; 13 h
La brune avait pris toutes les précautions du monde avant de venir rejoindre son frère au District Pashmilla. Le gouvernement ne permettait pas que de riches héritiers comme eux se baladent parmi les plus démunis, et s'ils devaient être découverts, ce geste serait sévèrement puni. Ils ne faisaient pas dans la charité et ils l'avaient fortement prouvé, et ce, depuis un bon moment déjà. Pippa n'arrivait toujours pas à comprendre pourquoi ils avaient fait preuve d'une telle brutalité physique. C'était tout bonnement ridicule, et ça n'avait servi qu'à apeurer les gens, et non pas à les solidifier. C'était stupide. Et cette décision du gouvernement faisait rager la dresseuse depuis longtemps. Cette dernière détestait cette fichue loi de quota, sans parler de toutes les restrictions qui envahissaient aujourd'hui Néopolis. Ses parents lui avaient raconté ce qu'était la vie avant les dramatisations qui avaient suivies, et elle rêvait de faire un combat Pokémon, un vrai. Mais elle n'osait pas s'approcher du Colisée. Ce qui s'y passait la terrifiait, surtout les combats de gladiateurs. La voix de son frère la tira de ses pensées. Il lui demandait si personne ne l'avait suivie et avant de répondre par la positive, Pippa jeta un coup d'oeil derrière elle, rapidement, et remarquait que personne n'avait soupçonné quoique ce soit. « Je suis bel et bien seule. On peut y aller, Noxy. » Elle n'ignorait pas le reste des paroles qu'il avait prononcé, mais il semblait vraiment congelé. La brune commença sa marche, à ses côtés. « Je suis contente de te voir aussi. Ça me fait du bien, comme toujours. » L'héritière sourit. Ils s'étaient toujours très bien entendus. Son frère et elle n'avaient jamais eu de différends importants, ne serait-ce que de petites embrouilles ici et là. Depuis qu'il avait failli mourir dans ce laboratoire toxique, la brune s'était rendue compte qu'elle tenait plus à son frère qu'elle n'y avait réellement songé. Mais la famille avait toujours été extrêmement importante pour elle, et les Holmson étaient soudés. Du moins, pour la plupart.

Nox marchait pour atteindre le centre du quartier, où les plus démunis se trouvaient. Pippa le suivait adéquatement, au même rythme, même si elle avait tendance à se perdre dans ses pensées. Elle regardait les alentours et admirait le décor. La neige avait recouvert une bonne partie du quartier Pashmilla, un peu comme partout ailleurs. Les arbres étaient d'une blancheur immaculée, et le sol était recouvert de leurs traces de pas. Ils avançaient à un rythme respectable, et le risque de leur mission était élevé. La jeune femme regarda son frère, qui lui avait soudainement demandé comment elle allait. Cette question la fit rire, puisqu'elle allait lui demander aussi. « Je vais bien. D'ailleurs, tu savais que Fantominus avait évolué, dernièrement ? Je ne me souviens plus si je t'en avais glissé un mot. » Ils parlaient rarement de leurs Pokémons. Ils avaient beaucoup de choses à régler en dehors de ça, et la jeune femme était persuadée ne pas avoir dit à son frère qu'elle possédait maintenant un Spectrum.
La jeune femme se tut, néanmoins. Elle parlait déjà à voix basse, mais elle sentit un regard peser sur son dos. La garde était présente, et près d'eux. Il fallait absolument qu'ils passent inaperçus, puisque Nox et Pippa étaient connus dans le monde de la haute société. Leur famille était l'une des plus célèbres que Néopolis possédait, et s'ils savaient que les enfants venaient ici... « C'est étrange... » Elle ne dit rien de plus. Le regard qu'elle lança à son frère suffit pour lui faire comprendre qu'elle se sentait fortement observée.



"immortals"
They say we are what we are, but we don't have to be. I'm bad behavior but I do it in the best way. I'll be the watcher (watcher) of the eternal flame. I'll be the guard dog of all your fever dreams. Oooooooh, I am the sand in the bottom half of the hourglass (glass, glass). Oooooooh, I try to picture me without you but I can't. 'Cause we could be immortals, immortals, just not for long, for long.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Nox J. Holmson
α ⚊ THE BLIND BATS

Rapion Mimitoss Bulbizarre
POKEMONS RENCONTRÉS : 214
AVATAR : jamie dornan
TO DO LIST
Manger végétalien avec Pippa Se rendre dans le district de pashmilla pour aider les plus démunis Trouver un Arbok et en récolté le venin Acheter des fleurs pour elle Trouver le temps pour les cours de yoga M'inscrire à quelques combats au Colisée Demander aux domestiques de repeindre le salon Lui dire que je l'aime, en même temps que lui donner les fleurs.
AGE : 31 y.-o.
SENTIMENTS : calme et amoureux
HABITATION : district diancie



MessageSujet: Re: let the sky fall ❅ pippa&nox   Mer 25 Mar - 5:08

let the sky fall
pippa y. holmson + nox j. holmson
SAMEDI 21 MARS - DISTRICT PASHMILLA, CITÉ BÉTOCHEF ; 13 h
J’écoutais ma jeune sœur comme si c’était ses derniers mots. Ne voulant rien manque l’incroyable histoire qu’elle s’apprêtait à lui raconter concernant l’évolution de son tout premier Pokémon. Je savais qu’elle avait vécu de formidables moments avec son Fantominus. J’avais bien hâte de revoir ce petit être fantomatique maintenant qu’il avait pris une nouvelle forme. Je ne pouvais m’empêcher de me rappeler tous les mauvais coups qu’elle et son pokémon spectre m’avaient fait subir étant plus jeunes, allant jusqu’à me terroriser tard dans la nuit. Avec le temps, j’avais appris à passer outre le fait que les meubles de ma chambre se mettaient à léviter lorsque la lune était à son apogée. « C'est étrange... » C’est alors que cette simple phrase m’extirpa de mon souvenir. Ce n’était pas supposer être étrange, tout devait aller parfaitement dans une telle situation. Je plongeai mon regard dans celui de Pippa qui regardait l’un des gardes du coin de l’œil comme pour me faire passer un message. Je compris que quelque chose se passait. Il n’y avait pas de quoi en fait tout un drame, mais valait mieux ne pas se faire pincer ici à aider les plus démunies. L’amande pourrait être salée, mais ce n’était pas ça qui me faisait le plus peur dans l’idée de trainer ici. C‘était plutôt le fait qu’avec ma simple présence dans les sous-quartiers de la ville pouvaient salir le nom des Holmson que mes ancêtres avaient mis tant de temps avant d’élever au rang de la haute société. Ma sœur et moi ne pouvions nous permettre d’entacher aussi gratuitement notre sang pour une poigner d’être que mon père aurait dit ‘’insignifiant’’ nous continuons à marcher comme si rien n’était arrivé, mais j’essayais de remarquer le regard des gardiens aux alentours. Il ne semblait pas encore alerter par notre présence. Il faut dire que nos habits et notre manière d’être ne reflétaient en rien nos habitudes des gens de la haute société. J’avais un vieux manteau un peu sale que ma sœur m’avait rapporté de l’étable des O’Reilly. Mes cheveux en batailles et mes vieux souliers de sport tout aussi crade assemblaient mon ensemble à merveille. Seulement, mon visage lui, ne pouvait pas être changé. Passer dans les magazines de sciences et dans une grande majorité des journaux faisait de nous des proies faciles, mais c’était le prix à payer pour aider son prochain. Sans geste brusque, je remis ma capuche afin d’apaiser les soupçons. C’est alors que je vis un garde quitter son poste et venir en notre direction. Voilà, nous venions d’être remarqués. « Agis normalement, n’oublie pas le plan. » Je le voyais se rapprocher de nous, main sur la ceinture, prête à sortir les armes au besoin. Ce n’était pas la première fois que nous venions ici, nous étions amplement préparés pour ce genre de situation, mais la crainte d’une perte de contrôle trottait constamment dans mon esprit. C’est alors qu’un homme arriva un peu de nulle part, juste à côté de ma sœur et enlaça cette dernière en hurlant presque son bonheur. « Eva, Joffrey! Comme je suis content de vous voir, comment va votre mère? » Je restai légèrement bluffé. Je ne m’attendais pas à ce genre de dénouement. J’essayais de cacher mon étonnement derrière ce grand sourire béat. Il ne m’en fallut pas long avant de comprendre le plan de cet homme. Le gardien freina brusquement, ils analysaient la situation. Je gardais toujours un œil sur lui en essayant de jouer mon rôle comme je le pouvais. « Elle va très bien merci, elle nous a demandé d’aller lui chercher un sac de farine pour ses petits pains. » Suite à ses mots, le gardien fit demi-tour puis retourna à sa position d’origine. L’homme qui venait de nous sauver d’une situation précaire resta avec nous quelques instants en marchant pour dissiper les soupçons et fortifier notre alibi. Nous avions déjà vu cet homme, nous l’avions même aidé une fois dans le passé. Nous avions continué à marcher encore quelques rues historient de prendre de ses nouvelles et de savoir si les choses allaient mieux par ici. Malheureusement, c’était de pire en pire. « Je suis content de vous avoir revu les enfants, faites attention la prochaine fois. Merci encore pour votre aide envers la communauté, vous êtes des anges tombés du ciel. Entrez donc chez moi, Henry et Brenda seraient si heureux de vous revoir. » Je regardai ma jeune sœur, après tout, nous étions bien ici pour les aider. J’attendais qu’elle accepte ou décline l’invitation. Peu importe son choix, j’étais derrière elle.





    poison on my mind ➷ And then I get you in my stream, play it hard to be extreme. You're so cool, baby, you're so mean.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Pippa Y. Holmson
α ⚊ THE BLIND BATS


POKEMONS RENCONTRÉS : 131
AVATAR : nina dobrev.
DOUBLE-COMPTES : niet.

staying in my play pretend, where the fun ain't got no end. Can't go home alone again, need someone to numb the pain

AGE : vingt-six ans.
SENTIMENTS : fébrile.
HABITATION : district diancie.



MessageSujet: Re: let the sky fall ❅ pippa&nox   Dim 5 Avr - 1:49

let the sky fall
pippa y. holmson + nox j. holmson
SAMEDI 21 MARS - DISTRICT PASHMILLA, CITÉ BÉTOCHEF ; 13 h
La crainte s'installait tranquillement en Pippa. Elle avait peur de ne pas avoir été prudente, et lorsque son frère lui insuffla de ne pas déroger à leurs règles, cela la rendit encore plus frissonnante. Mais il ne faisait pas très chaud et aisément, la brune pouvait faire passer son mal être sur le froid, si on venait les interroger. Pippa était nerveuse, mais elle tentait de ne pas le laisser transparaître. Ils avaient fait ça plusieurs fois, pourquoi cela devait-il être différent, dorénavant ? La jeune femme avait du mal à s'imaginer qu'ils pourraient être reconnus, pris sur le fait. Mais au moment où le pire semblait arriver, où un gardien s'avançait vers eux sans discrétion, un homme lui fonça dessus et l'enlaça tellement fort qu'elle sentit son souffle se couper quelques secondes. Eva? Oh, mais bien sûr. Les identités qu'ils empruntaient quand ils venaient dans le District étaient différentes. Pourtant, la jeune femme aurait juré avoir choisi un autre nom, à un moment. De toutes façons, cela n'importait pas réellement. Pippa se contenta de faire un grand sourire à l'homme qui venait de la saluer vivement, et elle lui rendit la pareille, chaleureusement et avec bonne humeur. Le gardien s'éloigna d'eux pour reprendre sa place, ce qui rendit la jeune femme soulagée. La brune et son frère se firent invités à rester chez l'homme quelques temps. Le temps que tout se tasse, la jeune femme se disait. Avaient-ils réellement un moment de plus à leur accorder ? La jeune femme se mordit la lèvre inférieure en sentant le regard de Nox peser sur elle avec bienveillance, et l'homme semblait ravi de pouvoir les accueillir. L'éleveuse s'excusa piteusement auprès de l'homme, ayant pris sa décision. « Je suis désolée mon ami, nous avons un long trajet à faire pour aller chercher le sac de farine. Il y a quelqu'un que je dois passer voir, mais nous avons été ravi de vous revoir. Nos meilleurs voeux à votre famille. » D'un geste doux, elle enlaça à nouveau l'homme, tout en lui glissant très subtilement quelque chose dans la poche. Il s'agissait de quelques billets d'argent et un sac rempli de petites choses, comme des noix et des baies. Ensuite, elle fit un signe à Nox pour qu'il la suive.

« Nous avons du chemin à faire. » se justifia-t-elle auprès de son grand frère, qui pourrait très bien ne pas comprendre son geste. Ce qui était certain, c'est que l'homme était heureux de les avoir croisés, ce jour-là. Il était adorable, c'était quelqu'un de bon. Elle serait volontairement entrée chez lui s'ils n'avaient pas aussi peu de temps, aujourd'hui. Pippa leva les yeux vers son frère et lui adressa un magnifique sourire, lorsqu'ils s'approchaient finalement d'un endroit qu'elle adorait : le parc d'enfants. Ces derniers jouaient sur des structures cassées, très dangereuses pour eux. La dresseuse n'avait jamais compris pourquoi ils permettaient aux gamins de se rendre à cet endroit, mais il s'agissait sûrement de leur seule source de plaisir, dans le coin. La belle ne s'imaginait pas élever des enfants dans un tel endroit. Elle aurait constamment peur pour leur sécurité et ce n'était pas quelque chose qu'elle désirait. Et puis, elle ne voulait pas d'enfants. Du moins, elle n'avait aucune raison d'en vouloir, avec le gouvernement et leur régime despotique.
La jeune femme se rendit auprès d'une petite fille qui jouait dans la neige, en train de construire un bonhomme de neige en forme d'Evoli. Fascinée par la créativité de la gamine, l'éleveuse se pencha à sa hauteur, et de son sac, elle sortit un cahier à dessin. Il contenait de nombreux dessins, qu'elle avait fait de son Evoli et de son Noctali. « Tu aimes les Evolis ? » Pippa sourit à la petite, pour la rassurer. « Je les adore. J'en voudrais un, mais ma maman dit que c'est trop cher... Parce qu'on a pas a mangé, je ne peux pas avoir de Pokémon... » La réponse de la gamine déchira le coeur de la demoiselle et cette dernière s'empara du cahier et détacha quelques feuilles où son nom n'était pas signé, et elle les tendit à la petite. « Un jour, si tu le souhaites très fort, ton rêve se réalisera. Tiens, prend ça. Je te les offre. » Les gens qui connaissaient Pippa savaient qu'elle tenait énormément à ses dessins. Pour qu'elle en offre un voir même plusieurs, cela prenait quelque chose de gros. La petite fut si heureuse qu'elle la serra dans ses bras, et Pippa ne put s'en détacher, rageant contre le gouvernement qui empêchait ces enfants d'être heureux.



"immortals"
They say we are what we are, but we don't have to be. I'm bad behavior but I do it in the best way. I'll be the watcher (watcher) of the eternal flame. I'll be the guard dog of all your fever dreams. Oooooooh, I am the sand in the bottom half of the hourglass (glass, glass). Oooooooh, I try to picture me without you but I can't. 'Cause we could be immortals, immortals, just not for long, for long.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Nox J. Holmson
α ⚊ THE BLIND BATS

Rapion Mimitoss Bulbizarre
POKEMONS RENCONTRÉS : 214
AVATAR : jamie dornan
TO DO LIST
Manger végétalien avec Pippa Se rendre dans le district de pashmilla pour aider les plus démunis Trouver un Arbok et en récolté le venin Acheter des fleurs pour elle Trouver le temps pour les cours de yoga M'inscrire à quelques combats au Colisée Demander aux domestiques de repeindre le salon Lui dire que je l'aime, en même temps que lui donner les fleurs.
AGE : 31 y.-o.
SENTIMENTS : calme et amoureux
HABITATION : district diancie



MessageSujet: Re: let the sky fall ❅ pippa&nox   Dim 12 Avr - 3:03

let the sky fall
pippa y. holmson + nox j. holmson
SAMEDI 21 MARS - DISTRICT PASHMILLA, CITÉ BÉTOCHEF ; 13 h
Devant la maison de l’homme qui venait de nous sauver d’une situation gênante et précaire, ma sœur refusa l’invitation prétextant que nous avions d’autres personnes à aller aider. Je soupçonnais qu’elle n’avait pas trop envie de passer quelques heures dans la poussière à discuter gouvernement avec cet homme si caricatural. Je ne lui en voulais pas vraiment, même si j’avais bien aimé me prélasser près du feu, tisane à la main. Il faut savoir que les gens de la basse classe étaient moins bien nantis, mais ils étaient toujours aux petits soins pour leurs invités. Ma sœur, toujours aussi attentionnée, remercia le sauveur puis glissa quelques choses dans sa poche. J’imaginais qu’elle lui avait donné quelques victuailles pour le remercier puis elle m’invita à la suivre. Je souris à l’homme en posant une main sur son épaule en signe de reconnaissance pour l’action qu’il avait posée. « Merci beaucoup » Pippa avait déjà fait quelques pas vers la route, soit elle était pressée, soit elle ne voulait plus trainer dans les parages. Il fallait la comprendre, cet homme nous avait sauvés d’une situation délicate, il ne serait pas étrange de voir les gardes roder près de chez lui pour. Je comprenais la jeune sœur lorsqu’elle souhaitait partir au plus vite parce que c’était surement la première chose que je voulais éviter : me faire embarquer par la garde. Je décidais donc de la suivre,  nous étions silencieux, concentrer à garder notre chaleur corporelle par se froid glacial. Pas à pas vers une destination inconnue, je me contentais de regarder la façade des maisons et édifices environnants. Parfois, quelques jeunes femmes m’affichaient des sourires resplendissants, je m’efforçais de faire de même. Lorsqu’une jeune femme me regardait comme ça, je me remémorais le doux sourire d’Alaïs. Cette femme avait un je-ne-sais-quoi qui me rappelait comment l’amour, le grand amour, me manquait. J’étais complètement perdu dans mes pensées, j’en avais même oublié ma sœur qui regardait, au loin, le parc pour enfant. Pourquoi avais-je une aussi forte attraction pour elle, mais surtout, pourquoi  m’empêchais de bien vouloir tomber amoureux à nouveau. Depuis la mort de ma femme, je n’avais jamais eu d’autre copine. Peut-être une perte de confiance ou simplement parce que maintenant que mon âme sœur m’avait quitté, je ne voyais plus l’intérêt de partager ce sentiment avec personne d’autre. Je continuais à réfléchir, à méditer sur mon cas.

Nous étions enfin arrivés au parc pour enfant. Pippa parlait avec une jeune fille tandis que je restais plutôt en retrait. Je ne voulais pas effrayer la fillette, alors je préférais rester en isolement, à seulement quelques mètres de ma jeune sœur. Elle avait vraiment le cœur sur la main, tout comme moi. Je ne pus me retenir d’esquisser un léger sourire en la voyant agir de la sorte avec cette gamine. Pippa était fait pour venir en aide aux autres. Par son emploi d’éleveuse, mais aussi par son incroyable générosité et don de sa personne. J’étais fier d’elle, de ce qu’elle était devenue. Pippa est une personne plutôt secrète. Peu de gens savent qu’elle dessine incroyablement bien. Je crois même être l’un des seuls ayant eu la chance d’observer son cahier à dessins. Qu’elle offre l’un d’eux à l’enfant n’était pas un geste irréfléchi. Ça me rendait d’autant plus fier qu’elle offre du rêve à la jeune fille qui n’avait pas la chance d’avoir de pokémon. Elle avait surement pensé faire sortir son Noctali de sa pokéball, mais la présence de ce pokémon dans les quartiers bétochef serait très mal vue. Ils seraient automatiquement détectés par les gardes puisqu’Évoli était considéré comme un pokémon hors de prix dont seules l’élite ou la haute société pouvaient se le permettre.






    poison on my mind ➷ And then I get you in my stream, play it hard to be extreme. You're so cool, baby, you're so mean.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: let the sky fall ❅ pippa&nox   

Revenir en haut Aller en bas
 

let the sky fall ❅ pippa&nox

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» Let the Sky fall on you • Heaven Angel [VALIDE]
» « why do we fall ? » ◊ ANGEL.
» Fall Out Boy
» WHY DO WE FALL ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cité Bétochef-