Partagez | 
 

 James || from underneath the rubble sing a rebel song
Hope is stronger than Fear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
James D. Baltar
β ⚊ THE GILDED HANDS

braisillon lockpin sonistrelle
POKEMONS RENCONTRÉS : 44
AVATAR : matt bomer
DOUBLE-COMPTES : ariadni
AGE : 36
HABITATION : district prismillon



MessageSujet: James || from underneath the rubble sing a rebel song    Sam 25 Avr - 14:52

James D. Baltar
.feat Matt Bomer
« We'll paint it red to fit right in. »
Nom : Baltar, il est aujourd’hui le dernier à porter son nom. Prénom : James, son premier prénom, Declan est le second qu’il n’utilise qu’en initiales. Age : 36ans. Niveau de vie : haute société, il a bien faillit tout perdre mais l’héritage colossal qu’il a reçu l’a mis largement à l’abri. Occupation :Architecte, il est aussi écrivain et a publié de nombreux romans Lieu de résidence : district prismillon, il n’a pas remis les pieds dans la maison familiale depuis des années et y préfère sa garçonnière. Statut : Célibataire, il a bien été fiancé une ou deux fois cependant. Orientation Sexuelle : bisexuel, même s’il a une légère préférence pour les femmes, pour lui il n’a pas réellement de préférence. Dans l’ensemble il est toutefois plutôt hétéroromantique Groupe : I Fight.
Caractère
Attentionné Moqueur Arrogant Manipulateur Direct Têtu Loyal Prompt à juger Intuitif Rigide   Patient   Réfléchit   Prudent
Dans quel camp se range votre personnage et pourquoi ?
Pour James, il n'y a qu'une seule réponse, et c'est le clan de ceux qui feront tout pour cesser de courber l'échine, pour tendre la main, pour renverser ceux qui les oppressent et leur mentent. C'est un combattant de la liberté, cela ne fait aucun doute et ce depuis bien des années.
Comment votre personnage se perçoit-il lui-même, quelle est son opinion de lui-même ? Comment les autres perçoivent-ils votre personnage ?
James ne fait pas forcément l'unanimité et sa couverture de playboy ne plait pas à tout le monde. Arrogant, prétentieux, drageur, il n'hésite pas à abuser de sa place pour obtenir ce qu'il souhaite et cela fatigue vite. James sait que ce n'est qu'une couverture, pour ne pas être trop pris au sérieux, pour trancher avec ce qu'on pourrait soupçonner, mais il l'arbore depuis si longtemps que parfois, la frontière se brouille. James se sait bien différent, plus sérieux, plus ambitieux et surtout bien plus retors. Il sait ce à quoi il est prêt pour obtenir ce qu'il souhaite vraiment, il sait jusqu'où il serait prêt à aller.

Quelle est la chose dont votre personnage a le plus honte ou sa plus grande peur ?
La plus grande peur de James est certainement de voir tout ce à quoi il aspire réduit à néant. Il ne craint aucunement de perdre sa place, son rang, sa fortune. Il sait qu'il n'a pas besoin de tout ça et au fond aspire à une vie plus simple. Ce dont il ne parle à personne c'est la honte qui le saisit souvent lorsqu'il est confronté à la misère d'y avoir échappé par hasard, de se retrouver au sommet sans aucune légitimité par les hasards d'une adoption tenue secrète, de n'avoir pas sa place et de l'avoir pris à quelqu'un d'autre...
Quels sont ses rêves, ses motivations, ses buts ?
James rêve de changements. Il rêve de voir Néopolis évoluer de ses propres yeux, et d'être là quand cela arrivera, quitte à se salir les mains, quitte à accepter de ne pas voir la fin de ce glorieux jour.  Au début, c'était pour honorer la mémoire de ses parents, et parce qu'il avait été élevé dans cette idéologie. Aujourd'hui, il a réellement découvert la misère, la peur, l'horreur de la vie dans des conditions inhumaines pendant que d'autres se vautrent dans le luxe et les privilèges.


Braisillon Arrow
Les passerouges sont des petits pokémons, communs dans les villes et les campagnes faciles à attraper et sont généralement des pokémons de second choix pour un fils de bonne famille. Toutefois, c’est bien sur ce petit pokémon qu’a craqué James, alors jeune. Certains sont en effet sélectionnés pour être des pokémons de concours ou de combat, certains finissant même au Colisée. Rassurés que leur fils aurait un pokémon en apparence commun mais aux capacités bien supérieures suffit pour accorder cette petite entorse.

LOCKPIN Torri
Torri est le premier pokémon de James. Offert par ses parents, ils cherchaient un petit compagnon calme et gentil pour initier leur fils aux pokémons, n’ayant à l’époque que 8 ans. Ils ne s’attendaient certainement pas à voir le mignon petit Laporeille rapidement évoluer en Lockpin. Le lien entre James et Torri a immédiatement été fort et intense. Sélectionné parmi les plus beaux spécimens de l’élevage O’Reilly, Torri est un pokémon qui aurait sans problèmes pu faire des concours de beauté, et en a même gagné quelques-uns lorsque James a tenté de se lancer dans cette voie. Mais une fois que ses parents lui ont remis les idées en place, il se mit en tête de faire de leur duo un duo de combat, et cela tomba parfaitement, Torri apprenant vite et ne demandant qu’à rendre son maître heureux, elle se révéla plutôt douée.

Sonistrelle Shaina
Ce petit Sonistrelle est le pokémon qu’il a acquis pour l’aider dans son travail. Sensible aux vibrations, elle est parfaite quand il s’agit d’évaluer l’assise structurelle d’une construction, ses points faibles, etc.

Avec la loi du quota, il a du se débarrasser de son hélionceau/némélios, pourtant sur le point d’évoluer. Il s’en est rendu malade, mais quand il a du faire ce choix, il ne l’a guère eu. Il a préféré sacrifier la force de frappe de son équipe pour garder ses premiers pokémons ainsi que sonistrelle dont il a besoin pour travailler.
    histoire    



   Qu'est-ce qui a motivé votre personnage à rejoindre les rebelles ? La longue tradition des Baltar a sans aucun doute joué dans ce choix qui n'en était déjà plus un. Lorsqu'il a rejoint les Lumières, il n'avait plus personne à mettre en danger, seulement un esprit avide de continuer et de perpétuer l'héritage que lui avaient légué son nom. Une fortune à dépenser pour les autres, et un véritable espoir en une vie meilleure. Il sait que son train de vie serait totalement différente et que cela ne se fera pas sans casse.
Son passage chez les Lames s'est fait bien différemment. Des années à côtoyer les plus démunis, à gagner leur confiance. Tout ça sous de faux prétexte, évaluer leurs besoins, ou préparer un travail de recherche pour son prochain livre. La vérité était pourtant ailleurs, la recherche de sa famille biologique, ce besoin de savoir. Et puis, il a ouvert les yeux. Il ne pouvait attendre plus longtemps que les Lumières arrivent au bout de leurs plans, peut-être pas cette génération, peut-être pas même la prochaine. Non, ces gens mourraient de faim, ils avaient besoin d'action immédiates. Et pourquoi attendre, quand les Lumières étaient prêts à prendre le pouvoir, pourquoi attendaient-ils alors qu'ils avaient une force de frappe aux idéaux pas si éloignés... James n'a pas hésité à utiliser sa position pour accéder par l'un à l'autre des mouvements, il sait toutefois qu'il joue un jeu dangereux.  Mais la fin justifie les moyens...

   Comment a-til rejoint les rebelles ?
James y a été immergé au début de sa vie d'adulte, bien qu'il n'ait réellement rejoint les Lumières qu'à ses 25 ans comme la plupart des membres. C'est Cain son oncle qui l'a présenté, mais il apprit bien vite que sa place avait toujours été gardée. Son poste de représentant, il l'a obtenu très logiquement de par son emploi qui l'amène constamment à aller dans tous les districts et de cotoyer toutes les couches de la société néopolitaine. Son acceptation au sein des Lames fut plus rapide mais non moins compliqué, et il lui fallut des années pour être pleinement accepté, et cela passa par des moments peu glorieux. Leur confiance, il ne l'a pleinement acquise qu'il y a peu, au détriment de sa relation au sein des Lumières pour certains.

   Pourquoi a-t-il choisit ce mouvement plutôt qu'un autre ?
Les lumières ont été une évidence, un choix logique. Pas simplement guidé par son origine sociale, mais parce qu'il avait été élevé avec ces principes, qu'il le sache ou non. Son glissement vers les Lames a été motivé par un besoin des Lumières de rester en contact avec les autres, de cesser de se couper d'une résistance qui si elle ne plaisait pas à tout le monde, devait être gardée à l'oeil. Il avait le profil idéal, se rendait facilement dans tous les districts sans attirer l'attention et ne ferait tomber personne avec lui. Et puis, il apprit à véritablement connaître les Lames, au point de finalement comprendre qu'ils n'étaient pas si loin dans leurs objectifs des Lumières, et qu'ils pourraient se révéler un pion indispensable, une force de frappe, ce qui manquait encore aux lumières... Aujourd'hui il joue un jeu dangereux entre l'un et l'autre.

   Quelles ont été ses actions en tant que rebelle ? Quel est son rôle au sein du mouvement ? Au sein des Lumières, James est un membre qui attise beaucoup d'espoirs. Réfléchi, calculateur, éloquent, il se pense bien placer pour un siège au conseil et en a l'ambition. Toutefois, il est pour l'instant représentant, une place qui lui va parfaitement. Il sait que s'il a la gueule d'un poster, il est un peu trop extrême, et pas assez dénué de reproche. Au sein des Lames, il a du prouver qu'il était plus qu'une mauviette, et a pris part à plus d'une opération, ce dont tout le monde n'est pas au courant et qui ne plairait pas dans les Lumières...



Qui l'on est, d'où l'on vient, vers où va-t-on ? Ce sont les principales questions que se posent les hommes depuis la nuit des temps. C'est quelque chose que j'aime demander. Qui es-tu ? La plupart des gens me répondent leur nom, sans comprendre ce que je leur demande. Je me fiche foncièrement de leur identité, ce que je veux savoir c'est une fois qu'ils en sont dépouillés, que reste-t-il ? Qu'est-ce qui les anime, qu'est-ce qui les pousse en avant. Où vas-tu ? La plupart des gens ici à Néopolis n'ont pas de but. Parce qu'ils n'ont pas de rêve, parce qu'on ne les laisse pas même avoir de réel espoir. On ne fait qu'entretenir des mirages auxquels seuls les fous et les ignorants continuent de croire.
Je suis James, membre des lumières et des lames, je suis un penseur, un intellectuel, un militant, un combattant. Je suis celui qui n'a pas peur de se salir les mains désormais, celui qui fera tout pour que les choses changent.


Baltar. Un nom qui a longtemps imposé le respect à Néopolis et lui a fournit son lot d'intellectuels, de penseurs, ou d'hommes d'actions. Une de ces grandes familles au passé révolu. Le dernier de cette lignée, Jonathan, malgré une soeur qui ne perpétuerait pas le nom, fit la fierté de ses parents avant leur décès en mariant une très respectable jeune femme, issue d'une ancienne famille qui avait lourdement chuté et était tombée dans l'échelle sociale. Malgré une position de plus en plus précaire sur l'échiquier politique, ce n'était pas la fortune qui leur manquait, et redorer un peu l'image d'une famille déchue était toujours ça de pris. Les années de bonheur succédèrent à ce mariage, des envies d'enfant. Les années passèrent sans heureux évènements, jusqu'à ce que la sentence tombe. Moïra était stérile et la fertilité de Jonathan était elle aussi douteuse. L’information fut gardée secrète, seuls une poignée de personnes l’apprirent. Le choc fut terrible pour les Baltar qui attendaient avec tant d’impatience un enfant. Et c’est le cœur lourd mais non moins résolus qu’ils décidèrent de faire la seule chose qu’ils pouvaient envisager. Adopter un enfant.

L’occasion se présenta d’une manière inattendue. L’une des cousines de Moïra venait de tomber enceinte et ne pouvait garder l’enfant et encore moins l’élever. L’affaire fut étouffée, gardée secrète. Pendant 6 mois, Moïra annonça sa grossesse, puis lorsque les artifices ne suffirent plus à camoufler qu'elle n'était pas enceinte, elle resta alitée prétextant une grossesse compliquée. Pendant ce temps, Shaena fut hébergée dans le manoir, dissimulée aux yeux de tous. Lorsqu’elle accoucha, le bébé fut annoncé comme celui de Moïra et Jonathan.
James.
Personne ne remit en doute sa naissance, et heureusement il grandit avec les yeux de sa mère adoptive, parfaitement identiques à ceux de sa mère biologique, et des cheveux noirs comme les avaient son père adoptif. Personne ne sut jamais qui était son père biologique, Shaena emporta le secret avec elle. Deux ans plus tard, elle décéda dans un accident dans l’entrepôt où elle travaillait. Certains murmurèrent qu’elle était morte de chagrin et d’épuisement, l’accident l’ayant simplement délivrée avant l’heure.

James grandit entouré d’amour, et dans une opulence suffisante pour garantir son bien-être et ses études. Il ne manqua de rien, même quand parfois les temps étaient plus durs. Le secret de sa naissance fut conservé pour lui épargner des questionnements identitaires et pour conserver le secret. Ses parents craignaient qu'un jour, cela ne fasse qu'amener des problèmes sans fin. Garçon intelligent, intuitif et posé, il n’eut aucun problème à l’école et fut élevée selon les principes de sa mère qui veilla à son éducation. Doux et gentil, il se passionna pour l’éducation des pokémons et le dressage. Il baigna dans les arts et la littérature dès tout petit, mais aussi aux sports pokémons, qu’il s’agisse de combats, de concours pokémon ou de courses. Il envisageait une carrière dans ces domaines, coordinateur, peut-être même dresseur ! On lui remit vite les idées en place, il était le seul héritier des Baltar, et on avait plus d'ambitions pour lui. Tous ses entraînements ne feraient pas de lui un champion, ce n'était pas sa destinée. Toutefois, personne ne l'empêcha de continuer à s'entraîner, bien au contraire et ce fut ce qui le consola.
Il dut attendre ses 16 ans pour réellement comprendre ce qui ne tournait pas rond dans sa famille, ce qu'on semblait vouloir lui cacher. Pas encore ses origines, non. Mais la raison qui faisait que parfois, ses parents se taisaient en le voyant arriver.

Les Lumières. James comprit alors le pourquoi de ces chuchotements, de ces disparitions en pleine nuit, des regards lourds de sens échangés devant un spot publicitaire du gouvernement, devant une affiche quelconque. Depuis l'origine de Néopolis, les Baltar avaient fait parti de divers mouvements d'opposition au gouvernement, de manière plus ou moins secrètes selon les générations. Son père avait été intronisé auprès des Lumières comme son grand père avant lui, et avait même atteint une position respectable. James se rendit alors compte que toute son éducation avait tendu vers ce moment, ces interminables sermons, ces jeux étranges, ces discussions cryptiques pleines de si, et les livres dont il ne fallait pas parler.

Il fallut patienter jusqu'à ses 18 ans pour avoir le droit d'en savoir réellement plus. Jamais de noms, jamais de faits, de choses pouvant le relier. Il assista à quelques réunions, on voulait introniser le dernier né de la famille, mais il le fit toujours dans un coin, étroitement surveillé. Pourtant, il n'en ressortit que plus décidé, son chemin avait beau avoir été préparé, il était le seul à décider s'il voulait l'emprunter. Et il aurait tout fait pour faire partie des Lumières. Peu importaient les restrictions d'âge, les règles strictes. Son père lui parlait, ainsi que sa mère, des idées, des choses qui se mettaient en place. James se dirigea vers des études de politiques, bien décidé à lui aussi se rendre utile en ayant une place, en gravissant les échelons. Dans quelques années, il serait apte à rejoindre les lumières, il devrait à ce moment là être prêt à utiliser sa position. Il pouvait voir la fierté dans les yeux de ses parents. Il essaya de redoubler d'effort dans ses études, et dans l'entraînement de ses pokémons, bien décidé à avoir une équipe capable de les protéger au cas où, comprenant bien que ce n'était pas un jeu...

Mais le Destin le rattrapa. Un accident de voiture, rien de plus banal, enlevèrent ses parents. Ce n'était pas courant à Néopolis que de voir ces deux parents arrachés, mais c'était le quotidien de beaucoup. Pour certains, ils ne devait pas se plaindre. Il avait un héritage colossal, pouvait bien être qui il voulait désormais, libéré de toutes les chaînes sociales. Mais ce que peu savaient, c'était qu'il apprit au jour même de l'enterrement qu'il n'avait fait qu'enterrer ses parents adoptifs.
Pendant plusieurs mois, un peu avant ses vingt ans, il se retrouva aspiré dans une terrible spirale. La crise identitaire le frappait de plein fouet. Ses études étaient des échecs cuisants, il n'avait pas la maturité et ne savait pas encaisser. Il ne savait plus qui il était, quels devaient être les buts de sa vie. Il sombra dans les excès pour remplir ce trou qui se creusait, à l'intérieur. Délaissant les beaux quartiers, il fit de sa vie une fête permanente pour oublier.

Et puis, on me tira de ces paradis artificiels avec un bon coup de pied au cul. Où allait ma vie ? Qui étais-je ? Je pouvais choisir de gaspiller ma vie en conneries, me voiler la face, laisser d'autres décider pour moi, ou choisir de serrer les dents, d'accepter, et de continuer. Des semaines à m'isoler pour mieux réapprendre, pendant lesquels il fut toujours là. Cain, mon oncle, qu'à l'époque, je ne connaissais même pas réellement. Qu'avait-il vu en moi, je n'en avais alors aucune idée. Ni à l'époque ni même désormais pour être tout à fait honnête....

A l'aube de ses 20 ans, il reprit sa vie en main. Il avait tout ce dont il avait besoin. De l'argent, des possibilités, un esprit vif et fécond. Se tournant vers une de ses passions, il reprit des études en architecture, un autre moyen de contribuer à l'oeuvre, à tendre la main aux autres. Cinq ans d'études qui l'amenèrent souvent sur le terrain, pour des constructions industriels, pour la rénovation du district Pashmilla et tant d'autres projets. Cinq ans pendant lesquels il chercha sans relâche des traces de sa famille biologique, guettant ses caractéristiques physiques avec peu d'espoir... Puis vint le moment qu'il avait tant attendu, le jour où son père aurait été si fier. Il fut intronisé auprès des Lumières, et son poste d'architecte qui l'amenait souvent sur le terrain dans les districts défavorisés, ainsi que son accès aux plans des bâtiments et de la ville les plus détaillés en firent un atout inestimable. Il eut régulièrement la charge de trouver de nouveaux endroits de réunions, des endroits pour faire passer des messages, quand il n'en était pas lui-même chargé. Il était corps et âme aux Lumières, dans tous leurs aspects, jusque dans la rédaction des pamphlets. A côté de son boulot d'architecte, il continuait en effet d'entretenir sa fibre littéraire en écrivant. Ses livres bien-pensants puaient la propagande, les histoires fantastiques à happy endings, mais n'étaient jamais dénués de ses propres convictions. Juste ce qu'il fallait pour être approuvés par le gouvernement et qu'il ait carte blanche pour faire des recherches, s'inspirer des paysages de Néopolis et de ses habitants pour ses livres, ou cerner leurs habitudes et leurs besoins pour établir des plans pour leurs logements et leurs usines. La couverture était impeccable, soigneusement entretenue sur un fond de jeune millionnaire flambeur et tête en l'air qui ne prenait rien au sérieux à part peut-être les combats de pokémon au Colisée dont il était plus que friand.

Si en public, il n'était personne à part encore un gosse de riche de cette jeunesse dorée de Néopolis qui faisait de temps en temps les gros titres des tabloïds pour divers scandales et atteintes à la moralité, en privé au sein des Lumières, il fut vite remarqué. Appliqué, attentif, et sans conteste parfaitement impliqué, il gravit les échelons en jouant parfois un jeu dangereux d'alliances, de services rendus ou à rendre, d'intérêts communs. James apprit à monter un réseau comme s'il l'avait fait toute sa vie durant et eut assez rapidement une voix, une personnalité au sein du mouvement, se montrant l'homme de la situation, qui réfléchissait vite et de manière rusée, osant ce que d'autres n'auraient pas même osé proposer. Certains disaient qu'il n'était qu'un jeune loup aux dents longues, d'autres que c'était la vigueur et l'enthousiasme de la jeunesse. James en voulait, et visait le sommet. Rapidement, il fut nommé comme représentant, ses facilités à passer d'un districts à l'autre tout à fait normalement furent un avantage qu'il mit au service des Lumières.

Et puis, il y avait l'autre James, celui qu'il ne dévoilait pas, bien plus faible, bien plus doux. Le petit garçon qui voulait juste désespérément reconstruire une famille. Il lui fallut des années pour obtenir la moindre petite information, le moindre petit indice. Jusqu'au jour, par hasard, un des ouvriers du chantier qu'il inspectait leva les yeux vers lui.  « Tu ressembles vraiment à ta mère. ». Quelques mots qui mirent en marche le reste de sa vie.
Alaric était un de ceux qui connaissaient sa mère, et il pensa pendant quelques temps qu'il aurait même pu être son propre père, mais surtout une des rares personnes qui savaient. Il avait appris le sort de ses parents adoptifs, et lui-même orphelin avait voulu lui lancer cette chance. Il lui en apprit plus sur sa mère, mais ne fut pas capable de lui en dire plus sur son père. Le secret ne lui appartenait pas, et de toute façon, il n'en savait rien. Il lui présenta discrètement des gens qui l'avaient connu, et lentement, James put commencer à apprendre qui elle était réellement. Alaric se révéla être un membre des Lames, et au vu de son propre poste au sein des Lumières, il se servit de cela pour établir de meilleurs contacts. Sous le couvert d'un livre, d'une étude architecturale à mener, James apprit à réellement connaître ces gens, apprendre à les comprendre. Il gagna leur confiance, avec la bénédiction des Lumières qui avaient tout  intérêt à placer un pion chez les Lames. Il accepta de l'être, sans conditions. Il fit là aussi son chemin, toujours un outsider, mais de moins en moins rejeté. Bien sûr, hors de question d'accéder à des informations sensibles, mais on s'habitua à lui et au fil du temps, on lui fit confiance. Il noua de véritables relations, au fur à mesure qu'il se rapprochait de ses racines et osait en parler sous le sceau du secret. Il savait qu'il jouait gros, qu'il aurait pu être trahit. Pourtant, cela n'arriva pas, malgré les arrestations et il s'ne doutait les tortures qui en suivirent. Il finit par être réellement accepté, toujours vu comme un petit riche, mais un petit riche qui avait le coeur à la bonne place. En public, en société, James commença à réajuster son comportement, à cirer de plus en plus les bottes du gouvernement tout en donnant à des oeuvres caritatives, en continuant à maintenir sa couverture. Il en arriva à se fiancer pour redorer son image, se servant d'elle sans gêne pour s'introduire dans des bonnes oeuvres et tenter de faire changer les choses.

Son double jeu qui était au vu et au su de tous d'un côté comme de l'autre, Lames comme Lumières commença à devenir une pente glissante. Il fournissait des informations, les relayaient entre les deux, organisait des rencontres, des actions communes. Mais plus le temps passait, plus James ouvrait les yeux sur une vérité qu'il lui semblait être le seul à détenir.
Les Lames et les Lumières n'avaient pas de buts si diamétralement opposés qu'ils ne pouvaient réellement collaborer. Le protectionnisme des Lumières, la méfiance innée envers les plus riches, voilà tout ce qui les séparaient réellement. Le reste n'était que faux semblants. Mais surtout, surtout, les Lumières étaient prêts à prendre la relève du gouvernement. Mais cela n'arriverait jamais, ou du moins pas avant bien trop longtemps à son gout. Les méthodes pacifistes, il y avait cru. Mais il avait vu la misère, de bien plus près que tous les autres Lumières et il avait compris l'urgence d'un changement. Et il ne pourrait se faire que par la force. Une force que les Lames détenaient peut-être. Peut-être.

James sait qu'il joue un jeu très dangereux, mais il croit au fond de lui avoir raison. Si seulement d'un côté comme de l'autre, tous étaient prêts à accepter quelques concessions, le gouvernement de Néopolis serait peut-être à portée de main. Il restait à préparer la force de frappe des Lames, et faire en sorte qu'au moment venu, les Lumière se rangent derrière eux...




    dresseur     
Pseudo : Kellen - Lauren Age : 22ans Disponibilité : 5/7   Comment êtes-vous arrivé ici : huhu Suggestions : Vous êtes pas dans la merde What a Face PV/Scénario/Inventé : Inventé Avatar : Matt Bomer.


Revenir en haut Aller en bas
http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t386-james-from-underneath-the-rubble-sing-a-rebel-song http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t390-james-liensu-c http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t391-james-dresseur-u-c

Invité
Invité




MessageSujet: Re: James || from underneath the rubble sing a rebel song    Sam 25 Avr - 18:13

GRAOUH, ce choix de bouille et cette équipe. hehe hihi
R'bienvenue par ici chou et bonne chance pour ta fiche. volette
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cain A. Williams
α ⚊ THE BLIND BATS

Dimocles (niv.00) Mysdibule (niv.00)
POKEMONS RENCONTRÉS : 391
AVATAR : Ed Harris
ANCIENNEMENT GREYSON B. WILLIAMS

AGE : 60ans
SENTIMENTS : Fatigué physiquement et psychologiquement.
HABITATION : Dans le district Diancie.
Localisation : Le district Diancie.



MessageSujet: Re: James || from underneath the rubble sing a rebel song    Sam 25 Avr - 18:36

Quel beau gosse dit donc gueu !! Re bienvenue chez toi cocotte heart1 et j'ai bien hâte de voir ce personnage évoluer sur le forum hunhun !!




They have to be wrong. Why else would we still be here ?

And if you can’t see anything beautiful about yourself, get a better mirror, look a little closer, stare a little longer. Because there’s something inside you that made you keep trying despite everyone who told you to quit. You built a cast around your broken heart and signed it « They were wrong »

ANCIENNEMENT GREYSON B. WILLIAMS
Revenir en haut Aller en bas
http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t328-cain-une-mission-est-une-mission-pas-une-aspiration http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t335-cain-ministre-de-la-justice http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t336-cain-a-williams

avatar
Mara O'Reilly
α ⚊ THE BLIND BATS

Lokhlass (lvl 20) Tylton (lvl 14) solochi (lvl 11)
POKEMONS RENCONTRÉS : 247
AVATAR : Dianna Grongron
DOUBLE-COMPTES : pas pour le moment.


all we are is dust in the wind

AGE : vint-cinq ans
SENTIMENTS : changeants, d'un jour à l'autre.
HABITATION : District Diancie



MessageSujet: Re: James || from underneath the rubble sing a rebel song    Sam 25 Avr - 19:16

Quel beau personnage, hâte de voir ta fiche ma belle I love you
& (re)BIENVENUE À MON FUTUR BRO heart1
Revenir en haut Aller en bas
http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t162-daydream-believer-mara http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t200-mara-trainer-extraordinary http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t197-mara-attrapez-les-tous

avatar
James D. Baltar
β ⚊ THE GILDED HANDS

braisillon lockpin sonistrelle
POKEMONS RENCONTRÉS : 44
AVATAR : matt bomer
DOUBLE-COMPTES : ariadni
AGE : 36
HABITATION : district prismillon



MessageSujet: Re: James || from underneath the rubble sing a rebel song    Sam 25 Avr - 19:51

Merci à tous ! hihi J'espère que le personnage vous plaira ! aya Et je viendrai vous réclamer un lien huhu
Revenir en haut Aller en bas
http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t386-james-from-underneath-the-rubble-sing-a-rebel-song http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t390-james-liensu-c http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t391-james-dresseur-u-c

avatar
Ellen Sixsmith
ω ⚊ THE GRAPES OF WRATH

Zigzaton (Rhys ; n.11)
POKEMONS RENCONTRÉS : 24
AVATAR : Kaya Scodelario.


AGE : 18 ans.
HABITATION : les plus bas quartiers du district Pashmilla.



MessageSujet: Re: James || from underneath the rubble sing a rebel song    Dim 26 Avr - 13:31

Oh rebienvenue ! bril
Matt est un très bon choix, hâte d'en lire plus ! **



In this bed where I rest I'm homeless, this house I know best but I'm homeless.  I have a place I can call my own, that's where I got until the night is gone. A travel my mind and into my heart, nobody knows when I go that far.. ▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
Revenir en haut Aller en bas
http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t376-set-fire-to-the-rain-ellen-sixsmith http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t383-ellen-summertime-sadness

avatar
James D. Baltar
β ⚊ THE GILDED HANDS

braisillon lockpin sonistrelle
POKEMONS RENCONTRÉS : 44
AVATAR : matt bomer
DOUBLE-COMPTES : ariadni
AGE : 36
HABITATION : district prismillon



MessageSujet: Re: James || from underneath the rubble sing a rebel song    Mar 28 Avr - 18:43

Merci Swan hihi J'espère finir la fiche d'ici ce soir si tout va bien ! aya
Revenir en haut Aller en bas
http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t386-james-from-underneath-the-rubble-sing-a-rebel-song http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t390-james-liensu-c http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t391-james-dresseur-u-c

avatar
Nox J. Holmson
α ⚊ THE BLIND BATS

Rapion Mimitoss Bulbizarre
POKEMONS RENCONTRÉS : 214
AVATAR : jamie dornan
TO DO LIST
Manger végétalien avec Pippa Se rendre dans le district de pashmilla pour aider les plus démunis Trouver un Arbok et en récolté le venin Acheter des fleurs pour elle Trouver le temps pour les cours de yoga M'inscrire à quelques combats au Colisée Demander aux domestiques de repeindre le salon Lui dire que je l'aime, en même temps que lui donner les fleurs.
AGE : 31 y.-o.
SENTIMENTS : calme et amoureux
HABITATION : district diancie



MessageSujet: Re: James || from underneath the rubble sing a rebel song    Jeu 30 Avr - 5:31

Bienvenue à Néopolis !
Ohana means family...


Le personnage est très intéressant! Premier membre des lames!  gueu
J'adore les histoires qui me prennent plus qu'une journée a lire. arrow Tu connais la maison, je te laisse t'amuser. What a Face minicoeur
Bienvenue à Néopolis ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos habitants, mais les démarches ne s'arrêtent pas là ! Tout d'abord, tu dois déterminer le niveau de tes pokémons. Au vu de ta fiche et de ton personnage, le staff t'accorde 60 niveaux maximum à répartir entre 3 pokémons maximum. Nous t'invitons à noter que plus de pokémon tu possède, moins leur niveau individuel est élevé. Tu peux aussi choisir de ne pas attribuer le nombre maximum de niveau que nous autorisons si tu estime que ton personnage n'a pas entrainé suffisamment ses pokémons pour le mériter, ou qu'il les a depuis trop peu de temps ou toute autre raison. Pense à faire la répartition au plus vite et à la poster au besoin à la suite de ce message.
Pense à ouvrir la fiche de liens et ta fiche de dresseur dans les plus brefs délais avant même de commencer à RP. Tu devra les mettre à jour le plus régulièrement possible, et le staff y veillera. Nous t'invitons aussi à prendre connaissance des dernières annexes qui t'auraient échappé et à poser toute question qui ne se serait pas posé avant. Le flood t'est ouvert, et tu peux désormais gagner des points pour tes votes, n'hésite donc pas à partir de maintenant à les réclamer !
N'hésite pas à visiter les fiches de liens des autres joueurs et à leur proposer des sujets. Enfin, ne sois pas timide et lance toi en rp !
Le staff de HISTF te souhaite une bonne installation et nous te disons à très vite en rp !




    poison on my mind ➷ And then I get you in my stream, play it hard to be extreme. You're so cool, baby, you're so mean.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
James D. Baltar
β ⚊ THE GILDED HANDS

braisillon lockpin sonistrelle
POKEMONS RENCONTRÉS : 44
AVATAR : matt bomer
DOUBLE-COMPTES : ariadni
AGE : 36
HABITATION : district prismillon



MessageSujet: Re: James || from underneath the rubble sing a rebel song    Jeu 30 Avr - 12:25

Merciii coeur
Pour la répartition, comme suit :
- Lockpin n.23
- Braisillon n.26
- Sonistrelle n.11
Revenir en haut Aller en bas
http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t386-james-from-underneath-the-rubble-sing-a-rebel-song http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t390-james-liensu-c http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t391-james-dresseur-u-c

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: James || from underneath the rubble sing a rebel song    

Revenir en haut Aller en bas
 

James || from underneath the rubble sing a rebel song

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» Présentation de James-Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bienvenue à néopolis-