Partagez | 
 

 ☾ EMPTY HOUSE
Hope is stronger than Fear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Arthur Sixsmith
ω ⚊ THE GRAPES OF WRATH

votre second pokémon
POKEMONS RENCONTRÉS : 26
AVATAR : cillian murphy.

ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT

AGE : trente-quatre ans.
SENTIMENTS : il y a toujours quelqu'un, c'est ainsi. simplement, souvent, même les deux personnes concernées l'ignorent.
HABITATION : il ne faut pas être devin pour le savoir : ça se voit dans ses yeux, qu'il est du district pashmilla mais qu'il rêve de pioncer dans des draps de soie.



MessageSujet: ☾ EMPTY HOUSE   Sam 4 Avr - 15:26

Arthur Sixsmith
.feat cillian murphy
« et ce qui reste à la fin ce sont les ténèbres. parfois au cœur des ténèbres on retrouve d’autres personnes et parfois au cœur des ténèbres on les perd à nouveau. »
Nom : le nom est commun, la signification tout aussi banale, et quand on prononce sixsmith, ce n'est pas pour faire l'éloge de cette famille qui n'en est même plus une, ou juste quelques morceaux d'un passé peut-être un peu plus joyeux que le présent, si ce n'est le contraire. les sixsmith n'ont jamais fait beaucoup parlé d'eux, du moins dans la haute société. ils n'ont jamais rien fait d'important à retenir, hormis une désastreuse descente par le fond grâce au père de famille qui aimait un peu trop les jeux d'argent. Prénom : arthur, sa mère aimait ces sonorités, son père s'en fichait bien. alors il a été nommé ainsi, et c'est sûrement bien comme cela car au moins passe-t-il inaperçu aux côtés de tous ses pairs du même nom. Age : cela fait déjà trente-quatre ans qu'il traîne sa carcasse, qu'il se lève chaque matin pour s'atteler à une même rengaine. certains disent que cette trentaine déjà bien sonnée le fait passer à côté de la vie de famille, d'une femme à aimer, d'une vie un peu plus colorée. s'il les entendait, il leur rirait au nez. mais de toute manière, cela fait bien longtemps qu'il ne les écoute plus. Niveau de vie : il y a ceux qui ont l'argent, et ceux qui le regarde de loin avec envie, dans la boue, le vomi et le sang. arthur fait partie de cette majorité, cette classe pauvre qui peine mais qui n'a pas d'autres choix que d'y arriver. Occupation : enfant, il voulait faire jockey. un jockey aimé et talentueux. mais la réalité l'a rapidement rattrapé. il a d'abord travaillé avec sa mère dans le bar familial, jusqu'à ce que ce dernier soit vendu, que son père parte et qu'il ait bien fallu que quelqu'un ramène le pain quotidien. ainsi cela fait cinq ans qu'il est mineur, un travail éprouvant qui lui a coûté tous ses rêves, dévorés par la noirceur où il patauge chaque jour, de l'aube jusqu'au crépuscule. Lieu de résidence : il aurait aimé amené sa famille à joliflor, là où il n'y a aucun problème et où ils auraient pu vivre convenablement. mais c'est bien dans le district pashmilla que les sixmith se réveillent tous les jours. Statut : célibataire il est, et célibataire il restera. c'est un choix qu'il n'a pas que de se marier et agrandir la famille : il ne peut se le permettre. il a déjà quatre bouches à nourrir et souvent se prive, que ferait-il avec quelqu'un d'autre à sa charge ? ou pire, un gosse ? Orientation Sexuelle : on dit qu'il n'a pas de femme parce qu'il est homosexuel, on dit que même les hommes ne veulent de lui. on dit beaucoup de choses, dans son district, la rumeur la plus amusante étant qu'il s'est rabattu sur le sexe masculin pour ne pas avoir d'enfants. arthur les laisse parler, sans s'interposer, puisque même lui ne sait pas ce qu'il est à ce niveau-là - à tous les niveaux, en réalité. les femmes l'énervent, les hommes le dégoûtent souvent, et quand il voit ce que l'amour sous toutes ses formes faits à ses pairs, il se félicite de ne pas y prendre part. Groupe : i endure, parce que c'est ce que fait arthur chaque seconde, de chaque minute, de chaque jour. parfois il voudrait hurler, frapper, mais jamais il ne trouve sur quoi se retourner réellement, et sur qui se reposer pour se donner la force d'agir enfin.
Caractère
discret asocial curieux cassant réaliste méfiant sensible indécis mature solitaire
Dans quel camp se range votre personnage et pourquoi ?
le camp des faibles. le camp des perdants. celui qui a peur et qui se terre dans un coin - dans la terre, en attendant la sentence, qui lui revient avec des relents de pourriture venant de la haute société. arthur ne s'occupe pas réellement des affaires de neopolis, il pense qu'il a déjà bien assez de problèmes ainsi pour s'accaparer ceux des autres. pourtant lui aussi est dans le même bâteau que tous ces gens, là dehors. lui aussi fait partie de la ville, mais malheureusement il ne le comprend pas, il demeure aveugle à ce propos, même si ses envies d'hurler et d'agir peuvent resurgir au dernier moment, au mauvais moment.
Comment votre personnage se perçoit-il lui-même, quelle est son opinion de lui-même ? Comment les autres perçoivent-ils votre personnage ?
cela fait bien longtemps qu'arthur ne s'est pas regardé dans le miroir. sous terre, il n'est pas lui-même, il fait partie intégrante de la masse grouillante. il est un groupe, il n'a pas de voix propre. à la maison, il ne parle pas trop. il se contente de ramener de quoi manger, et sa mère fait le reste pour nourrir ses sœurs. pour elles, peut-être est-t-il le chef de famille. pour les mineurs, il est le morceau sanguinolent et solitaire du groupe, celui qui en a bavé, tout comme eux - et pour cela ils ne l'emmerdent pas trop. pour son district, il est le fils sixsmith, le petit gars courageux qui s'est sacrifié pour rattraper les conneries de son père. pour jolene, il est son ami, son maître, cet homme un peu bougon qu'elle veut secouer. pour les aristos, il n'est rien.
et pour lui non plus.
peut-être.
ou rien qu'un vieux con qui aimerait être heureux sans savoir comment faire.

Quelle est la chose dont votre personnage a le plus honte ou sa plus grande peur ?
sa plus grande peur serait de partir. mais aussi de rester. une part en lui a honte de songer parfois que s'il mettait les voiles de toute cette misère, il pourrait être heureux, et pas juste content d'avoir réussi à avoir sa paie ce mois-ci. arthur le sait, pourtant, qu'il n'a pas le droit d'être libre ici. qu'il se doit de faire vivre sa famille. pourquoi agirait-il comme un lâche alors ? ou pourquoi se mettrait-il en danger pour d'autres causes que son travail quotidien ?
Quels sont ses rêves, ses motivations, ses buts ?
dire qu'il n'a plus de rêve serait mentir, et le rendre plus pessimiste qu'il ne l'est déjà. bien entendu, qu'il en a, des rêves. des buts. seulement il ne sait pas quelles formes ils peuvent prendre, tant ils changent au fil du temps. gamin, il voulait être jockey. à quinze ans, il voulait faire de son pokémon un gagnant. à vingt ans, quand sa vie était toute tracée et bien belle, il espérait continuer à vivre ainsi, barman dans le bar familial, tout en espérant encore avoir plus, car c'est le propre de l'homme que d'espérer toujours, que d'aspirer à une existence un peu plus magnifique que la précédente. mais la réalité l'a toujours eu, un sourire mauvais sur le visage. et à chaque fois, elle lui a dit : non, arthur, pas ça. tu n'es pas de ces gens-là. s'il ne l'écoutait pas avant, c'est ce qu'il fait aujourd'hui, alors que ce qu'il souhaite n'est plus aussi grandiose que quelques années auparavant. Une jolie maison avec un jardin, une famille heureuse et une vie paisible.
et une révolution dans les flammes et le sang.


ténéfix jolene
cela avait été le premier et le dernier cadeau d'un père pour son fils. arthur n'était encore qu'un gosse à cette époque, qui avait tout l'avenir devant lui et qui pouvait encore se permettre d'espérer. son géniteur le lui avait rapporté au petit matin, en sortant d'un pari gagnant - l'une des seules fois où il avait réussi à gagner quelque chose. la créature n'avait tout d'abord pas plu au gamin, mais avait su charmer son père de part les joyaux qu'elle se traînait à la place des yeux et ce magnifique rubis sur son torse. S'il avait pu choisir, arthur aurait pris un galopa, mais il se contenta du ténéfix. une femelle un peu maladroite, et dont la malice le convaincu finalement, après un temps d'adaptation. aujourd'hui elle fait partie intégrante de son existence, n'étant pas seulement un pokémon de compagnie, ni même une aide au travail, elle est surtout sa plus fidèle amie, la seule peut-être, et elle peut se targuer de le faire sourire encore et encore, alors que tous les autres ont cessé d'essayer.
    histoire    

in the bleak midwinter


Il avait laissé sa putain d'odeur dans chaque foutue pièce.
Cette odeur de moisissure, de pourri, de raclure. Cette odeur rance, ce mélange de cigarette et de nuit de débauche à parier sur des perdants. C'était tout ce qui demeurait de lui. Le bar n'était plus, l'argent non plus. Envolé, le semblant d'avenir. Faites rentrer les fins de mois difficiles et les journées à se saigner pour ramasser les morceaux de ces vies qu'il avait complètement détruites, aussi simplement qu'en posant sa suite incompréhensible sur le tapis de poker. De part cette manière assassine, il était encore là, avec eux. Et peut-être était-ce vrai. Peut-être était-il encore aux côtés de son fils, à lui ordonner de devenir un homme, bon sang, Arthur, sinon tu ne serviras jamais à rien, tout en enfilant son vieux manteau noir pour sortir. Quoique que ce dernier pouvait en dire, son vieux père avait parfaitement bien réussi : Arthur était devenu un homme. Mieux, il avait pris sa place. Et cela faisait maintenant dix ans qu'il était monté en grade - rapidement, au détour d'une tasse de café. Il s'en rappelait comme si c'était ailleurs. Cela faisait quatre jours que le père Sixsmith n'était pas rentré. La famille ne s'était pas tant inquiétée que cela, sachant parfaitement bien qu'il reviendrait tôt ou tard. Un autre homme s'était pourtant pointé avant lui. Avec un bout de papier qui disait clairement qu'il était le patron légal du bar, et que tout son petit clan avait pour autorisation de loger en haut de la salle principale. Là où était la chambre d'Arthur, et celle d'Ellen, ainsi que la cuisine. Et tout le reste.
Leur vie entière.
A la rue. En un claquement de doigt.

Il avait laissé son odeur, sa présence. Pourtant il n'était jamais venu ici.
Le petit appartement qu'avait déniché les échoués - des logements sociaux, des taudis plutôt - le père Sixsmith n'était jamais rentré à l'intérieur. Il n'avait jamais posé sa saleté de patte sur le vieux papier peint que sa femme avait fait mine d'aimer, tandis que son fils grimaçait. Il n'avait jamais dormi sur le grand matelas qu'on avait réussi à apporter, où les jumelles se reposeraient bien à l'abris contre leur mère, lorsqu'elles naîtraient quelques mois plus tard. Ainsi ce n'était pas le lieu qu'il habitait, tel le fantôme d'un soldat déserteur. Non.
C'était la famille Sixsmith, qu'il hantait encore.
En buvant une gorgée de son verre, assis sur l'une des chaises de la petite cuisine, la tête dans le vague, encore martelée par les coups de cette journée à la mine, Arthur n'en doutait pas un seul instant. Son père ne reviendrait jamais les aider. Mais il serait toujours là pour leur mener la vie dure. Et parfois, il en avait assez d'essayer de protéger les filles de cette ombre pesante, de le retenir de les dévorer toutes crues. C'était compliqué, de jouer à être quelqu'un qu'on était décidément pas. Du moins quand on était adulte. Enfant, cela avait été tout aussi simple que de se nourrir des rêves qu'on s'imaginait attraper en plein vol.
Mais maintenant ?
Qu'est ce qu'on possédait, quand on avait plus les rêves ?

Un léger froissement de vêtements le sortit de ses pensées, et en voyant que Jolene s'amusait à défaire les lacets de ses vieilles chaussures usées pour sûrement les attacher et lui provoquer une vilaine chute - comme elle l'avait souvent fait, dans leurs jeunes années, il eut un petit soupir et desserra enfin les dents. "Je t'ai vue, Jo, pas la peine de continuer tes conneries. En plus ta blague est de très mauvais goût." Son regard croisa celui de la ténéfix. Ses deux diamants bleus sondèrent les siens durant quelques secondes, et ses oreilles se baissèrent brutalement, comme honteuses. Arthur comprit rapidement que c'était plutôt lui qui aurait dû éprouver de la honte lorsqu'elle fit mine de continuer son geste. Elle voulait simplement bien faire en lui ôtant ses chaussures. Il ne comprendrait définitivement jamais son pokémon, peut-être tout autant que son propre esprit mélancolique. "... Merde... Viens là." La créature se propulsa finalement sur ses genoux, et put de tout son saoul veiller sur lui à cette place, tout en profitant de sa main qui revenait sur le haut de son crâne dans une caresse qui l'énervait souvent et faisait passer son maître pour un idiot - mais qu'elle adorait quand même, sa dignité la poussant à faire mine de se détacher de ce contact apaisant qu'ils avaient mis en place tout aussi difficilement que leur lien tissé il y avait de cela des années, et qui aujourd'hui était plus fort que tout le reste. De toute manière, le reste n'était plus réellement quelque chose de consistant. Pas plus qu'un cauchemar en tout cas. Mais on s'habituait à tout, même au pire. Après tout, c'était plutôt simple de se taire et de filer droit. C'était simple, une fois la routine crée, les heures qui défilaient normalement, chaque jour, comme on leur demandait de faire. Ça l'était quand on vivait au présent, et c'était ce que faisait encore les jumeaux, Ellen aussi, encore un peu. Leur mère, elle, vieillissait. Elle redevenait une enfant, à la seule différence qu'elle ne faisait plus de cabane dans les bois. A la place elle tricotait. Elle ne faisait que ça, tout le temps, plongée dans un quotidien qui lui allait parfaitement bien, et qui la faisait sourire, parce qu'elle ne pensait plus à rien, ou juste à ses travaux ménagers. Et c'était à Arthur de prendre les décisions. La tâche lui était revenue, avec les responsabilités comprises dans le lot maudit.
Lui seul avait peur. Lui seul savait, qu'il fallait redouter les fins de mois, qu'il fallait se serrer la ceinture et continuer à bosser malgré la paie peu avenante, le danger présent dans les mines. Et il mettait un point d'honneur à ce que cela reste ainsi, malgré son cœur qui lui hurlait qu'il n'en aurait plus pour longtemps à vivre s'il continuait sur ce chemin désastreux. Tout diriger n'était pas bon. Avoir son propre monde sur les épaules. Pour personne. Pour Arthur un peu plus encore.  

Arthur qui dirigeait tout, et qui n'avait pas de rêve. Que lui restait-il, alors ? Il attrapa son verre et le termina, avant de le faire glisser une nouvelle fois sur la table élimée. Jolene se blottit contre lui, cherchant le sommeil auprès d'une personne qui en était dénudée. Il se laissa aller contre le dossier de sa chaise, la tête relevée vers le plafond humide, les yeux à moitié clos, et ce silence qu'il détestait autant qu'il recherchait était souvent brisé par les ronflements de quelques personnes en provenance de la chambre du fond, ainsi que les grognements de la rue sous eux, toujours en effervescence malgré la soirée avancée. Voilà ce qu'il avait. Un pokémon, une chaise, un verre vide et une famille dormant paisiblement. Parfois, cela lui suffisait.
Parfois pas.
Il ouvrit brusquement les yeux, comme rattrapé par un fait indéniable. Le carnet trônait encore sur la surface de la table, à côté de son verre et semblable à ce dernier, à la simple différence qu'il n'était pas à lui. Après quelques secondes d'hésitation, l'homme l'ouvrit enfin. Cependant, il eut juste le temps de lire quelques lignes qu'il fut couper dans son élan vicieux par une porte qu'on fermait discrètement. Une silhouette plus que connue fit son entrée, et il n'eut même pas besoin de relever la tête pour voir que c'était Ellen qui rentrait. Enfin. "Oh, Arthur... T'es encore debout ?" "Non j'suis assis, figure-toi. Par contre toi tu l'es, et tu devrais pas." Il fallait plus que des représailles pour impressionner sa sœur - du moins, depuis quelques mois, depuis qu'elle avait dix-huit ans, en somme, et qu'elle se prenait pour une adulte qui voulait aider, et se prendre en charge, et toutes ces choses qui auraient du rassurer et alléger l'esprit de son aîné, mais qui n'avaient réussi qu'à le rendre plus nerveux encore. Elle était encore une enfant, après tout. Elle ne connaissait rien de la vie. C'était ce qu'il se répétait chaque jour pour se persuader.
Elle s'approcha sans en démordre de lui, et tira une deuxième chaise pour s'asseoir à son tour. Cela aurait pu arracher un sourire à son frère, avant. Mais avant était passé. Et il ne reviendrait plus jamais.
"C'est quoi ?" Arthur referma dans un claquement sec le carnet. Ellen eut une petite grimace, que son frère intercepta sans relever. "Rien." Elle continua, cependant. Comme toujours. "D'habitude tu prends ce qui peut servir, et le reste t'y fais pas attention." Elle le surprenait de jour en jour, de part sa façon de le percevoir, si justement que cela lui donnait le tournis. Et elle n'était pas si ignorante qu'il voulait se le faire croire. Pourtant il continua sur sa lancée, buté, le cœur lourd et les mâchoires serrées. "Alors, Arthur, est-ce que ça va nous aider à sortir de la merde ?" "Non, va dormir maintenant. Va dormir, et j'te poserais pas de questions en retour à propos du pourquoi tu rentres si tard." Cela aurait du être un bon compromis, un compromis acceptable pour tous les deux, bien que l'aîné désirait avoir ses réponses, sans pour autant se dire que ce n'était pas son rôle. Pourtant aucun des deux n'y croyait. En se relevant, sa sœur eut un un regard triste pour lui, mais Arthur ne la regardait plus. Son visage était fixé sur le carnet, et ses songes éprises de ces idées qui s'imprimaient petit à petit pour ne plus jamais repartir. Deverre était un bon poète. Mais il pouvait façonner à la pointe de son stylo des désirs de liberté et de révolte qui n'étaient pas faits pour des Sixsmith. 
"Tu n'es pas le seul à pouvoir supporter ça, Arthur. Ne l'oublie pas." Aussi rapidement qu'elle était arrivée, Ellen disparue, de mauvais présages sur son sillage. Quant à son frère, il demeura sur sa chaise, et se remit à penser sans chercher le sommeil malgré la fatigue,
avec l'air de celui qui avait toutes les cartes en main sans pour autant savoir comment s'en servir.
    dresseur     
Pseudo : erebor, loïse sir  snif Age : seize ans Disponibilité : souvent huhu Comment êtes-vous arrivé ici : par le simplet des sept nains  smile Suggestions : ceybeau, c'est méchant ça  monsieur PV/Scénario/Inventé : inventé of course Avatar : cillian sexy irish murphy.




Dernière édition par Arthur Sixsmith le Dim 5 Avr - 0:11, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☾ EMPTY HOUSE   Sam 4 Avr - 15:30

Tu sais c'qu'il te dit le simplet ? smile
Allez gamin, va cirer mes pompes et te foutre dans mon lit, j'arrive.  hehe  perv
(en vrai t'es sacrément bonne en Cillian, lovkisskoeur tmtc.  cute)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ariadni Jackson
β ⚊ THE GILDED HANDS

lucario (n.25) + Ryu croâporal (n.20) + Mako zorua (n.17) + Shade
POKEMONS RENCONTRÉS : 534
AVATAR : Evangeline Lilly
DOUBLE-COMPTES : James D. Baltar
AGE : 35 ans
SENTIMENTS : Lasse, mélancolique et blasée.
HABITATION : Le Colisée



MessageSujet: Re: ☾ EMPTY HOUSE   Sam 4 Avr - 15:31

Myuuuuuuuh, Cillian Murphy huhu Bienvenue Arthur ! Ton personnage promet, ici on aime les pouilleux et on en a jamais assez bwaha J'ai hâte d'en savoir plus, il promet déjà avec le peu d'infos qu'on a alors... Bon courage pour la suite de ta fiche, et n'hésite pas si tu as la moindre question ! wiiii



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t138-ariadni-offer-me-that-deathless-death http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t146-ariadni-and-everything-you-touch-turn-to-sand-and-blood http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t149-ariadni-blood-and-sand

avatar
Arthur Sixsmith
ω ⚊ THE GRAPES OF WRATH

votre second pokémon
POKEMONS RENCONTRÉS : 26
AVATAR : cillian murphy.

ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT

AGE : trente-quatre ans.
SENTIMENTS : il y a toujours quelqu'un, c'est ainsi. simplement, souvent, même les deux personnes concernées l'ignorent.
HABITATION : il ne faut pas être devin pour le savoir : ça se voit dans ses yeux, qu'il est du district pashmilla mais qu'il rêve de pioncer dans des draps de soie.



MessageSujet: Re: ☾ EMPTY HOUSE   Sam 4 Avr - 17:11

non je sais pas alan, mais je suis sûr qu'il va me le dire smile
tes pompes ? parce que t'as assez de fric pour t'en payer ? sifflotte (j'arrive j'arrive)
(jtm aussi, parce que toi dans tom hein wouuu - c'est cheum dis comme ça mais mdr)

oh la jolie evangeline (team hobbit pliiz) merci beaucoup pour tout jolie respect love j'espère que mon pouilleux vous plaira huhu


this is the abattoir blues

- qu'est-ce qu'on devient quand tout ça s'assèche petit à petit que même la notion de jeu devient étrangère et que même l'idée d'adrénaline fait peur ?
- un vieux con, voilà ce qu'on devient.


Dernière édition par Arthur Sixsmith le Sam 4 Avr - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☾ EMPTY HOUSE   Sam 4 Avr - 17:13

C'était carrément sale oui. mdr arrow
PFT, c'est des vieilles pompes tu vas pouvoir mettre encore plus de coeur à l'ouvrage à les décrasser. hehe
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☾ EMPTY HOUSE   Sam 4 Avr - 17:56

bienvenue parmi nous (j'adore le prénom) monsieur
hâte d'en savoir plus sur ton perso qui a l'air fort prometteur snif
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Thomas S. Wheatley
α ⚊ THE BLIND BATS

Hypnos + 32 Arès + 30
POKEMONS RENCONTRÉS : 107
AVATAR : Ian Somerhalder.
DOUBLE-COMPTES : Pas encore de DC.
AGE : Thomas a 30 ans. Il est né le 2 avril, à Néopolis.
SENTIMENTS : Il est renfermé. Il a du mal à s'exprimer.
HABITATION : Néopolis, nan jure.



MessageSujet: Re: ☾ EMPTY HOUSE   Sam 4 Avr - 18:03

Bienvenue par ici ! love
Ténéfiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiix koeuur


Justice makes what they commit.
THOMAS SAMUEL WHEATLEY
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Arthur Sixsmith
ω ⚊ THE GRAPES OF WRATH

votre second pokémon
POKEMONS RENCONTRÉS : 26
AVATAR : cillian murphy.

ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT

AGE : trente-quatre ans.
SENTIMENTS : il y a toujours quelqu'un, c'est ainsi. simplement, souvent, même les deux personnes concernées l'ignorent.
HABITATION : il ne faut pas être devin pour le savoir : ça se voit dans ses yeux, qu'il est du district pashmilla mais qu'il rêve de pioncer dans des draps de soie.



MessageSujet: Re: ☾ EMPTY HOUSE   Sam 4 Avr - 18:17

de toute façon t'as l'habitude alan sifflotte
t'as tellement du mal à prendre soin de tes affaires que ça me fait la peine, jvais le faire va uu huhu

merci beaucoup sonny I love you (un chanteur faints) et merci à toi aussi thomas pleaz




this is the abattoir blues

- qu'est-ce qu'on devient quand tout ça s'assèche petit à petit que même la notion de jeu devient étrangère et que même l'idée d'adrénaline fait peur ?
- un vieux con, voilà ce qu'on devient.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Pippa Y. Holmson
α ⚊ THE BLIND BATS


POKEMONS RENCONTRÉS : 131
AVATAR : nina dobrev.
DOUBLE-COMPTES : niet.

staying in my play pretend, where the fun ain't got no end. Can't go home alone again, need someone to numb the pain

AGE : vingt-six ans.
SENTIMENTS : fébrile.
HABITATION : district diancie.



MessageSujet: Re: ☾ EMPTY HOUSE   Sam 4 Avr - 18:20

je ne connaissais pas ton avatar, mais il a un certain charme bril
bienvenue chez toi en tous cas, et bon courage pour ta fiche, ton personnage me paraît prometteur bril


"immortals"
They say we are what we are, but we don't have to be. I'm bad behavior but I do it in the best way. I'll be the watcher (watcher) of the eternal flame. I'll be the guard dog of all your fever dreams. Oooooooh, I am the sand in the bottom half of the hourglass (glass, glass). Oooooooh, I try to picture me without you but I can't. 'Cause we could be immortals, immortals, just not for long, for long.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Adélaïde O'Reilly
α ⚊ THE BLIND BATS

ponyta (abby, lvl 20) feunard (gumiho, lvl 9) léopardus (nylaathria, lvl 20)
POKEMONS RENCONTRÉS : 230
AVATAR : holland roden
AGE : 30 ans, elle se fait vieille.
SENTIMENTS : enflammée
HABITATION : district diancie, comme presque toute l'élite.



MessageSujet: Re: ☾ EMPTY HOUSE   Sam 4 Avr - 18:21

OMG MURPHY aya super choix d'avatar coeur2 le perso promet, je viendrai surement pour un lien cute



Δ LOVE IS OUR RESISTANCE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: ☾ EMPTY HOUSE   Sam 4 Avr - 18:22

salut toi, t'es bien beune. monsieur
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Arthur Sixsmith
ω ⚊ THE GRAPES OF WRATH

votre second pokémon
POKEMONS RENCONTRÉS : 26
AVATAR : cillian murphy.

ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT

AGE : trente-quatre ans.
SENTIMENTS : il y a toujours quelqu'un, c'est ainsi. simplement, souvent, même les deux personnes concernées l'ignorent.
HABITATION : il ne faut pas être devin pour le savoir : ça se voit dans ses yeux, qu'il est du district pashmilla mais qu'il rêve de pioncer dans des draps de soie.



MessageSujet: Re: ☾ EMPTY HOUSE   Sam 4 Avr - 18:52

merci beaucoup pippa I love you j'adore ce prénom gosh bril

HOLLAND :O elle est tellement belle respect merci mille fois adé, et avec plaisir pour le lien huhu

cc toi, t'es pas mal non plus dans ton genre. sifflotte
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ariadni Jackson
β ⚊ THE GILDED HANDS

lucario (n.25) + Ryu croâporal (n.20) + Mako zorua (n.17) + Shade
POKEMONS RENCONTRÉS : 534
AVATAR : Evangeline Lilly
DOUBLE-COMPTES : James D. Baltar
AGE : 35 ans
SENTIMENTS : Lasse, mélancolique et blasée.
HABITATION : Le Colisée



MessageSujet: Re: ☾ EMPTY HOUSE   Dim 5 Avr - 0:27

Bienvenue à Néopolis !
Ohana means family...



Pfff, j'ai rien à dire. Une fiche impeccable et un personnage vraiment intéressant, j'ai hâte de te lire ! hihi
Bienvenue à Néopolis ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos habitants, mais les démarches ne s'arrêtent pas là ! Tout d'abord, tu dois déterminer le niveau de tes pokémons. Au vu de ta fiche et de ton personnage, le staff t'accorde 43 niveaux maximum à répartir entre 3 pokémons maximum. Nous t'invitons à noter que plus de pokémon tu possède, moins leur niveau individuel est élevé. Tu peux aussi choisir de ne pas attribuer le nombre maximum de niveau que nous autorisons si tu estime que ton personnage n'a pas entrainé suffisamment ses pokémons pour le mériter, ou qu'il les a depuis trop peu de temps ou toute autre raison. Pense à faire la répartition au plus vite et à la poster au besoin à la suite de ce message.
Pense à ouvrir la fiche de liens et ta fiche de dresseur dans les plus brefs délais avant même de commencer à RP. Tu devra les mettre à jour le plus régulièrement possible, et le staff y veillera. Nous t'invitons aussi à prendre connaissance des dernières annexes qui t'auraient échappé et à poser toute question qui ne se serait pas posé avant. Le flood t'est ouvert, et tu peux désormais gagner des points pour tes votes, n'hésite donc pas à partir de maintenant à les réclamer !
N'hésite pas à visiter les fiches de liens des autres joueurs et à leur proposer des sujets. Enfin, ne sois pas timide et lance toi en rp !
Le staff de HISTF te souhaite une bonne installation et nous te disons à très vite en rp !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t138-ariadni-offer-me-that-deathless-death http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t146-ariadni-and-everything-you-touch-turn-to-sand-and-blood http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t149-ariadni-blood-and-sand

avatar
Arthur Sixsmith
ω ⚊ THE GRAPES OF WRATH

votre second pokémon
POKEMONS RENCONTRÉS : 26
AVATAR : cillian murphy.

ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT

AGE : trente-quatre ans.
SENTIMENTS : il y a toujours quelqu'un, c'est ainsi. simplement, souvent, même les deux personnes concernées l'ignorent.
HABITATION : il ne faut pas être devin pour le savoir : ça se voit dans ses yeux, qu'il est du district pashmilla mais qu'il rêve de pioncer dans des draps de soie.



MessageSujet: Re: ☾ EMPTY HOUSE   Dim 5 Avr - 0:39

mah, merci beaucoup snif wouuu bril
pour ce qui est des points, j'en mets 21 à ténéfix, voilà huhu


this is the abattoir blues

- qu'est-ce qu'on devient quand tout ça s'assèche petit à petit que même la notion de jeu devient étrangère et que même l'idée d'adrénaline fait peur ?
- un vieux con, voilà ce qu'on devient.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cain A. Williams
α ⚊ THE BLIND BATS

Dimocles (niv.00) Mysdibule (niv.00)
POKEMONS RENCONTRÉS : 391
AVATAR : Ed Harris
ANCIENNEMENT GREYSON B. WILLIAMS

AGE : 60ans
SENTIMENTS : Fatigué physiquement et psychologiquement.
HABITATION : Dans le district Diancie.
Localisation : Le district Diancie.



MessageSujet: Re: ☾ EMPTY HOUSE   Mar 7 Avr - 18:04

Bienvenue en retard gueu (J'suis en vacance donc j'ai une excuse !!!)




They have to be wrong. Why else would we still be here ?

And if you can’t see anything beautiful about yourself, get a better mirror, look a little closer, stare a little longer. Because there’s something inside you that made you keep trying despite everyone who told you to quit. You built a cast around your broken heart and signed it « They were wrong »

ANCIENNEMENT GREYSON B. WILLIAMS
Revenir en haut Aller en bas
http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t328-cain-une-mission-est-une-mission-pas-une-aspiration http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t335-cain-ministre-de-la-justice http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t336-cain-a-williams

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ☾ EMPTY HOUSE   

Revenir en haut Aller en bas
 

☾ EMPTY HOUSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» Young Haitian MD named White House fellow
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» [UPTOBOX] House of Fury [DVDRiP]
» Little House on the Prairie [FB 1623]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bienvenue à néopolis-