Partagez | 
 

 I'm sorry for everything I've done #nox
Hope is stronger than Fear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Adélaïde O'Reilly
α ⚊ THE BLIND BATS

ponyta (abby, lvl 20) feunard (gumiho, lvl 9) léopardus (nylaathria, lvl 20)
POKEMONS RENCONTRÉS : 230
AVATAR : holland roden
AGE : 30 ans, elle se fait vieille.
SENTIMENTS : enflammée
HABITATION : district diancie, comme presque toute l'élite.



MessageSujet: I'm sorry for everything I've done #nox   Dim 29 Mar - 17:02

I'm sorry for everything I've done
nox holmson + adélaïde o'reilly

FLASHBACK - CHAMBRE DE LA CLINIQUE LEVEINARD
L’hôpital. Adélaïde trouve ça glauque. Même s’il s’agit de la clinique Leveinard, l’un des établissements les plus entretenus et performants de Néopolis. Elle a l’impression qu’ici, il n’arrive jamais rien de bon. Elle se sent comme oppressée, mal à l’aise. C’est surement lié au but de sa venue, en plus du lieu. En effet, la jeune O’Reilly vient ici dans le seul but de renouer des liens usés, probablement morts ; elle veut tenter le coup, tout de même. Il était son ami d’enfance, il était précieux à ses yeux. Et maintenant, ils ne sont plus que des inconnus, des fantômes l’un pour l’autre. Ils se croisent dans les receptions, dans les soirées, se lancent parfois des regards gênés, ne vont jamais jusqu’à se saluer de loin. Eux qui étaient si proches, pourtant. Ca lui fait mal au coeur, à Adélaïde, malgré ses airs froids et insensibles. Alors quand elle eu connaissance de l’accident, elle n’a pas pu s’empêcher d’accourir. Nox. Elle se souvient de leurs jeux d’enfants, un peu idiots, mais tellement agréables. Il ne peut pas mourir, se dit-elle. Non, pitié, il ne peut pas mourir.

Angoissée, elle attend dans les couloirs, caressant la pokéball d’Abby, sa ponyta, afin d’essayer de se calmer. Le problème, quand on possède un pokémon aussi grand, c’est qu’on ne peut pas le sortir où on veut ni comme on veut. Être éleveuse de pokémons de course n’a pas toujours que des avantages, malheureusement. Puis elle entend la nouvelle : Nox vient de se réveiller, il est tiré d’affaire. Adélaïde meurt d’envie de se lever et d’aller le voir, mais elle laisse la famille passer d’abord, se fait silencieuse et discrète. Elle béni mentalement la jeune fille qui a trouvé Nox empoissé, étalé sur le sol, inconscient. Sans elle, il ne serait peut-être plus de ce monde, à l’heure qu’il est. Il faudra qu’elle le remercie, pense t-elle. Oui, ça lui parait la moindre des choses, vraiment, c’est primordial.

Enfin, les derniers membres de la famille sortent, dans le but de laisser Nox se reposer. Sans saluer qui que ce soit, sans se faire remarquer, Adélaïde se glisse alors dans la chambre. Peut-être son comportement est-il impoli, pour la première fois de sa vie. Mais elle veut éviter qu’on lui refuse l’accès : elle a besoin de parler avec lui, maintenant. Besoin de clarifier des tas de choses : pourquoi ils ont perdu contact, comme deux idiots, et surtout pourquoi il n’est jamais venu la voir lorsqu’elle est restée des mois durant à l’hôpital suite à ses brulures… Elle n’est pas vraiment rancunière, toutefois ; plutôt triste, peinée, face aux souvenirs heureux qui tourbillonnent dans son esprit et qu’elle a peur de ne plus jamais pouvoir revivre.




Δ LOVE IS OUR RESISTANCE


Dernière édition par Adélaïde O'Reilly le Lun 30 Mar - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Nox J. Holmson
α ⚊ THE BLIND BATS

Rapion Mimitoss Bulbizarre
POKEMONS RENCONTRÉS : 214
AVATAR : jamie dornan
TO DO LIST
Manger végétalien avec Pippa Se rendre dans le district de pashmilla pour aider les plus démunis Trouver un Arbok et en récolté le venin Acheter des fleurs pour elle Trouver le temps pour les cours de yoga M'inscrire à quelques combats au Colisée Demander aux domestiques de repeindre le salon Lui dire que je l'aime, en même temps que lui donner les fleurs.
AGE : 31 y.-o.
SENTIMENTS : calme et amoureux
HABITATION : district diancie



MessageSujet: Re: I'm sorry for everything I've done #nox   Lun 30 Mar - 5:29

I'm sorry for everything I've done
nox holmson + adélaïde o'reilly

FLASHBACK - CHAMBRE DE LA CLINIQUE LEVEINARD
Je m’étais réveillé il a quelques minutes seulement, je n’avais aucun souvenir de se qu’il venait de se passer. J’avais encore les yeux a moitie fermé, tout était flou. J’entendais des chuchotements pratiquement inaudibles de gens que je connaissais très bien, dont ma sœur Pippa. J’entendais aussi l’électrocardiogramme qui laissait entendre un son normal si mes souvenirs de mes cours de médecines étaient bons. Bien rapidement, je repris mes esprits, j’étais confortablement coucher sur un lit d’hôpital, toute ma famille était à mes côtés et me regardait d’un air soulagé. Ma mère se lança vers moi pour me donner un baiser sur le front. En essayant d’esquiver l’attaque, mon regard  rencontra celui de Winnie. La jeune femme se trouvait en retrait, assise sur la chaise près de la porte. Elle semblait sereine et contente à la fois, surement de voir que je m’étais réveillé. Je n’avais toujours aucun souvenir de ce qu’il venait de se passer. Seulement que je travaillais, puis d’avoir ouvert les yeux dans l’ambulance. Puis, plus rien après ça. Mon vieux frère et ma sœur m’expliquèrent ce qu’il venait de se passer puis ils soulignèrent l’implication de Winnie qui m’avait en réalité sauvé d’une mort quasi certaine. Je ne pris même pas le temps de la remercier, j’étais vraiment sous le choc. « Papier, crayon s’il-vous-plait. » J’agitais les mains en direction de ma sœur qui ne comprenait pas vraiment pourquoi j’avais cette manie aussi étrange. J’étais revenu à mon état normal même si je me sentais extrêmement fatigué. Pipa me donna ce dont je venais de demander et sans plus attendre, je décapuchonnai le stylo avec mes dents et commença a écrire.

Citation :
Dose inconnue (-20ml), toxine Coatox.
Sérums anti venins administrés après 1 2 minutes approx.
Convulsion, perte de conscience, fatigue modérée, vision trouble et perte de sensation dans les jambes.

Tout en écrivant, j’essayais de bouger mes jambes, elles étaient lourdes et avaient de la difficulté à se mouvoir. Je vis ma mère et ma sœur se regarder, un peu décourager, je venais de frôler la mort, mais je pensais toujours à mon travail, ma raison de vivre.  Je regardais a nouveau Winnie qui me fit un grand sourire puis elle poussa la porte. Son cheveu blond et brillant restait encore dans ma mémoire, même après qu’ils soient complètement passés derrière la porte. Tout de suite après, une infirmière entra suivie de son Grodoudou. Elle demanda aux membres de la famille de quitter pour que je puisse me reposer quelques heures. Je devais malheureusement rester en observation jusqu'à tant que mes jambes retrouvent leurs mouvements habituels, en admettant qu’ils les retrouvent. Je n’avais pas peur de rester paralyser. En fait, ça me surprendrait beaucoup puisque les poisons n’agissaient pas de cette manière. J’aurais même été agréablement surpris de l’être puisque toutes mes recherches auraient pris une tout autre direction. Je regardais les membres de ma famille me souhaiter bon courage et un prompt rétablissement en m’embrassant et en me serrant comme il le pouvait. Lorsque le dernier membre fût parti et que l’infirmière quitta aussi la pièce en s’étant bien assuré de mon confort, je repris mes observations en tâtant mes jambes. Elle semblait normale, j’aperçus sur mon avant-bras un diachylon qui n’était manifestement pas là avant cet accident, j’en conclus que c’était donc là que je m’étais accidentellement piqué. L’endroit n’était pas près d’aucune veine et le muscle n’étaient pas assez grand pour transmettre le poison efficacement, j’avais été plutôt chanceux. Alors que j’étais concentré sur l’observation de ma blessure, j’entendis la porte s’ouvrir à nouveau. J’ai alors cru qu’un membre des Holmson avait oublié quelque chose. Je relevai la tête pour tout de suite voir La flamme. Je restais un moment à la regarder, sans fermer les yeux. J’avais du mal à croire qu’elle puisse venir me voir ici, dans cet état. La dernière fois que je l’avais croisé, c’était lors des soirées où elle avait pris l’habitude de m’éviter. Je me demandais donc pourquoi elle osait venir ici. Notre relation était une succession d’échec lamentable, l’un après l’autre nous ayant éloignés sans aucune raison apparente. Je n’avais aucune conscience pourquoi nos chemins c’étaient séparés plut tôt dans nos vies, mais une chose est sur, j’en étais bouleversé. « Adélaïde? » Laissais-je échapper d’un ton neutre quoiqu’un peu surpris. Je ne savais plus sur quel pied danser avec elle. Je la fixais, elle me fixait. Nous avions tous les deux cet air un peu perdu, ne sachant pas quoi faire. Nous nous contentions de regarder l’autre et d’attendre que l’un d’entre nous ouvre la bouche pour entamer la conversation. Je ne m’attendais pas à la voir débarquer ici, surtout après ce qu’on m’avait dit à son sujet concernant sa dite aversion envers moi.





    poison on my mind ➷ And then I get you in my stream, play it hard to be extreme. You're so cool, baby, you're so mean.
Revenir en haut Aller en bas
 

I'm sorry for everything I've done #nox

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Clinique Leveinard :: Chambres-