Partagez | 
 

 Love till you hate Strong till you break
Hope is stronger than Fear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Lorenzo Fitzgerald
β ⚊ THE GILDED HANDS

malosse medhyena
POKEMONS RENCONTRÉS : 10
AVATAR : Harry Lloyd
AGE : 27 ans
SENTIMENTS : ça se mange?



MessageSujet: Love till you hate Strong till you break   Sam 21 Mar - 21:49

Lorenzo Fitzgerald
.feat Harry Lloyd
« Where is my moter open arms?»
Nom : Fitzgerald Prénom : Lorenzo Age : 27ans. Niveau de vie : haute société Occupation : Chef dans une (petite) division d'investigation spécialisée dans les crimes en série. Son travail consiste tout autant à résoudre ces affaires qu'à les cacher, les maquiller. Non non messiers-dames, les réglements de compte entre racailles existent, pas les tueurs en série voyons... Inutile de dire qu'il en est le seul membre. D'ailleurs cette occupation est plutôt officieuse, tolérée à partir du moment où cela reste en accord avec le Gouvernement et où il ne néglige pas son autre poste, celui aux Archives. Comme ça il est tranquille, il obéit et leur fout la paix Lieu de résidence : Persian. Statut : Célibataire Orientation Sexuelle : Hetero. Groupe : I Thrive
Caractère
Intelligent Froid Courageux Hautain Logique/stratégique Solitaire Fort sens du sacrifice Violent Secret Blasé
 Dans quel camp se range votre personnage et pourquoi ?
Contre le gouvernement,  sérieux pourquoi faire? Il y a des colères sans lendemains, des révoltes qui ne proposent rien. A l'écart des autres, Lorenzo est un solitaire, un paria. A la volonté du peuple? Tu parles, allez vous faire foutre, oui... Lui, il bosse pour le gouvernement, n'en reçoit aucune récompense mais le fait quand même. Parfois il faut accepter d'être le méchant, c'est tout, et tant pis pour le regard des autres, les morts qu'on veut vous mettre sur la conscience... Parce que sans les crevards, les gars, vous le construiriez comment votre idéalisme ? Et vous le différencieriez comment le bien du mal, hein? Lui il fait le bien, sauf qu'il faut coller au régime, alors il fait le mal aussi. Condamnez-le, crachez-lui dessus, certain maux sont nécessaires et Lorenzo en est un.
 Comment votre personnage se perçoit-il lui-même, quelle est son opinion de lui-même ? Comment les autres perçoivent-ils votre personnage ?
Lorenzo, c'est cette personne qu'on ne comprend pas. Alors pour les autres bien sûr, il inquiète un peu. Il inquiète beaucoup, même... et alors? Silencieux, secret, lorsqu'il vous regarde cela vous donne mauvaise conscience. Aussitôt on a envie de s'accuser de tous les crimes commis sur les cinquante dernières années, c'est agaçant.
Lui-même, il ne se considère pas. Froid, étranger à ses propres sentiments, spectateur de tout y compris de lui-même. Il ne s'aime pas, il ne se déteste pas, non... Lorenzo s'indiffère, voilà tout. Un cœur, il sait qu'il en a un, mais pas construit comme les autres, pas vraiment. Lorenzo le sait, Lorenzo l'accepte, et là où il posera ses pas, toujours il sera Etranger.
 Quelle est la chose dont votre personnage a le plus honte ou sa plus grande peur ?
Sa peur, c'est le cœur humain. Parce que cet organe, celui qu'on dit siège de tous les sentiments, hé bien il marche pas. Chez lui bien sûr, chez les autres surtout. Quand vous vous levez à quatre heure du matin pour enquêter sur une femme que l'on a étripé comme ça, sans raison, par simple folie...c'est pas normal. Des choses comme ça ne devraient pas exister, des choses comme ça, on les cache. Parce que ça ne s'explique pas. Tuer une épouse, un fils ou un ami, cela arrive. Misère humaine, misère de sentiments, et le cœur bat quand même parce que ce n'est pas le vide, juste de la passion. Les tueurs sur lesquels il enquête, ce n'est que ça: le vide. Alors Lorenzo craint leurs cœurs à eux, craint son cœur à lui.
 Quels sont ses rêves, ses motivations, ses buts ?
Arrêter les tueurs qu'il s'est juré de traquer. Les pires, les fous, les inhumains... Les traquer pour lui, ne pas en devenir hein. Parce que naître avec un cœur, pas totalement vrai, juste un peu faux, c'est le risque de se laisser aller à la voie du couteau. Arrêter les monstres, lui l'esseulé, le marginal, arrêter les monstres pour ne pas craindre son reflet dans le miroir. Il n'a pas d'autre rêve que cela...


Nous vous invitons à ne partir que sur les bases non-évoluées puisque nous vous donnerons les niveaux à répartir qu'une fois validé. Vous pourrez éditer après votre validation.

Malosse Cosme
D'un caractère spécial, comme son maître, Cosme est enclin aux sautes d'humeur. Il reconnaît Lorenzo comme un dominant, mais aime bien se montrer bavard pour montrer que lui aussi a une voix et que s'il obéit, ce n'est pas en silence. Pas le compagnon idéal pour une mission dicrète.

Medhyèna Leonard
Jeune, Leonard en est encore à tester les limites de son dresseur et ne voit aucun problème au fait de lui mordiller ses bas de pantalon. Il n'a pas encore de caractère profondément défini, trop jeune pour cela, mais l'on sent malgré tout déjà un côté pile électrique que Lorenzo aura à maîtriser s'il veut pleinement utiliser son pokemon.

POKEMON 
NOM
Description de votre pokémon.
     histoire     
Portes qui claquent et rires masqués, une mélodie ordinaire. Certain ici avaient l'illusion d'être indispensables, pas Lorenzo. Oh, on ne le faisait pas passer pour l'idiot du village, évidemment, il avait les yeux un peu trop noirs pour ça, un peu trop effrayants, mais vous voyez le principe. Un homme parano, bon dans son métier bien sûr, mais faut pas l'écouter réfléchir, c'est tout.

D'après certains, c'est sa mère. Il l'adorait, le gosse. Comme tous les mômes, quoi. A huit ans, on reste dans l'Oedipe tardif, mais l'amour du moment que ça reste en famille hein....Bref, il s'est jamais remis de son suicide. Une sale histoire comme disent les vieux de la vieille, ceux qui étaient là, qui ont vu le corps et classé l'affaire. Ceux qui ont récupéré le gamin prostré parce que c'est lui, oui lui qui l'avait découvert comme ça, gorge tranchée. Parfois ils en rigolent entre eux mais sans joie, plutôt pour pas montrer qu'en fait ils font dans leur froc : « On aurait su que le môme serait aussi lugubre que ça plus tard, on l'aurait coffré. Heureusement, on est pour la Justice, on fait bien notre boulot Haha...Hahaha.... La gonzesse, elle s'était bien charcutée, aucun doute ! Une mère tarée ça donne un gosse taré, et puis pas de père en plus vous imaginez ? »
Et puis ils se radoucissent, parce que la fraternité, ça existe quand même encore un peu : « Bon il est bizarre, mais il grandit bien le môme. On plaisante, on plaisante... N'empêche que malgré le fric de son oncle, il a rejoint nos rangs. Après c'est un petit con, et c'est pas cool de le croiser dans le noir...Mais peut-être qu'il a été bercé trop près du mur hein ? Au moins il nous fait rire avec ses histoires, ses complots. Tuer les gens pour le fun ? Tu parles, même dans les romans t'y crois pas, alors la vraie vie... Les tueurs en série, c'est des légendes urbaines : i n'y a que des jeunes comme lui pour y croire. Et encore, des jeunes cons...»

Sa mère, sa maman, lui il s'en souvenait bien. Elle portait du parfum, de jolis habits, et puis elle avait une grâce spéciale, vous voyez ? Parce qu'elle était pas vraiment comme lui, comme son père dont il se rappelait peu, parti trop tôt avec une quelconque maladie. Elle riait souvent : « je n'ai pas le cerveau à la même place que vous, mon chou ». C'était vrai, elle était gauchère. Lui, il le savait et les autres s'en foutaient. Le couteau, l'arme du crime, on l'avait tenu de la main droite. Ca aurait du être un indice normalement, ouais... Comme les traces de liens sur les poignets avec les hématomes bleus et violets, façon armée de spectrums en folie.

Un suicide, bien sûr.

« Ouais mon petit père, c'est triste pour ta maman mais c'est comme ça. Elle s'est ouvert la gorge, tu vous ? Schlac ! Un coup sec et hop, et puis évidemment elle est tombée, là contre le meuble de la cuisine, pour ça qu'il y a des bleus »


Le meuble de la cuisine était à cinq mètres.

« Un regrettable accident, ton oncle est prévenu il va s'occuper de toi. T'auras même pas à changer de quartier sale petit enf...mon petit père. Elle est cool ta vie, hein ? »

Ouais, une vie d'orphelin. Méga cool, l'éclate totale... Bref, voilà pour l'enfance. Avec son oncle, ça allait même si lui il voulait jamais parler de sa frangine, façon « hein quoi ? Non j'ai jamais eu de sœur et toi non plus t'as jamais eu de mère ». Les vieux hein, faut pas trop leur en demander. Alors évidemment niveau développement psychologique, Lorenzo passa par la case « je veux faire justice moi-mêêêêême », dit avec une voix d'adolescent en pleine mue et ce, alors qu'ils dégustaient la soupe du soir (sauf que quand on a de l'argent on ne dit pas soupe, mais velouté). Son oncle, après un shlurp distingué (riche, on est toujours distingué), lui lança au visage des papiers concernant la Garde.

Ah bon, il n'y avait pas que des vieux alcooliques dedans ? Ado en guerre, Lorenzo s'imaginait que toute personne ayant passée vingt ans était nulle et alcoolique. Goguenard, son oncle lui conseilla malgré tout de commencer la musculation. Bon, deux pompes par jour, ça serait suffisant non ? Sauf le week end. Le week end, c'est repos quoi !

Douze ans, des révoltes et des espoirs. Pour l'oncle, c'était désespoir tout court mais bon, il l'aimait bien quand même son neveu. Être abruti, ça arrive à tout le monde, fallait pas lui en vouloir. Ce gamin, bête, il voulait l'être. C'était comme un truc, un talisman pour avoir le droit encore un peu d'être un enfant et pour quiconque s'en rendait compte...ça faisait mal au cœur.

Petit à petit, il se renfermait. Les choses gagnaient en sérieux, les cauchemars revenaient, les névroses aussi. Sauf qu'il avait pas le droit d'en parler, les images d'une mère assassinée ou bien la lueur d'un couteau. Il ne souriait plus, se contentant de s'exercer physiquement de plus en plus, même le week end. Il ne parlait plus non plus, plus vraiment. Avec son propre argent de poche, il s'acheta un premier pokemon, un malosse.

Une fois l'âge requis, Lorenzo postula pour la Garde. Les épreuves étaient dures même malgré son entraînement enfantin. Il les réussit, pas meilleur qu'un autre, pas pire non plus. Membre de l'Unité de Surveillance, ayant accès aux archives, très tôt Lorenzo voulu monter qu'un autre type de crimes était possible : les crimes en série. Bien sûr on lui rit au nez, le considérant comme l'original du groupe. Cependant l'influence de son oncle, homme riche après tout, le fait que le jeune homme ne réprouvait pas le gouvernement mais souhaitait juste qu'on l'écoute sur ses lubies, firent qu'on le conserva à son poste.
Avec ses supérieurs, Lorenzo conclu un deal : s'il acceptait la perspective de ne jamais avoir d'augmentation, on lui laisserait mener une division fantôme non reconnue à propos des crimes en série. Il ne serait pas payé plus et devrait toujours privilégier les archives. Qui plus est, si de tels crimes inhumains venaient à être commis, alors son rôle serait de les élucider, mais surtout de les maquiller en continuant les illusions du gouvernement.
Il accepta, ses idéaux de justices appartenaient à l'adolescence, au final restait un fort désir de voyeurisme ainsi qu'une peur de lui-même qu'il ne pouvait résoudre.  Il y a des rumeurs sur lui, le gars bizarre des archives, il fait pitié bien sûr, on l'aime bien quand même au moins un peu, et alors ?
Pour fêter ça, il s'offrit son second pokémon avec la petite ristourne donnée à la Garde, histoire de.

Le meurtre de sa mère ? Oh bien sûr Lorenzo rouvrit l'enquête pour lui-même. Veuve depuis quelques années, elle avait eut un amant, un de la haute, quand même. Ils se voyaient toujours sans la présence de l'enfant, une dispute avait mal tournée et voilà. Rien de plus. Mieux valait ne pas se prendre la tête avec un procès, les femmes seules et sans mari parfois ça pétait les plombs, un suicide et on en parle plus.

Maintenant sur elle, Lorenzo connaissait la vérité.

Cela ne lui faisait ni chaud ni froid.
     dresseur     
Pseudo : Nephtys Age : une vingtaine d'années Disponibilité : 5j/7 Comment êtes-vous arrivé ici : Par bazzart Suggestions : Avez-vous quelque chose à nous dire ? PV/Scénario/Inventé : Inventé Avatar : Harry Lloyd




Dernière édition par Lorenzo Fitzgerald le Mer 25 Mar - 15:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ariadni Jackson
β ⚊ THE GILDED HANDS

lucario (n.25) + Ryu croâporal (n.20) + Mako zorua (n.17) + Shade
POKEMONS RENCONTRÉS : 534
AVATAR : Evangeline Lilly
DOUBLE-COMPTES : James D. Baltar
AGE : 35 ans
SENTIMENTS : Lasse, mélancolique et blasée.
HABITATION : Le Colisée



MessageSujet: Re: Love till you hate Strong till you break   Sam 21 Mar - 21:52

Bienvenue Lorenzo ! gueu Bon courage pour la fin de la fiche, tu sais à quel point j'ai hâte de voir ce que va donner ton personnage sifflotte



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t138-ariadni-offer-me-that-deathless-death http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t146-ariadni-and-everything-you-touch-turn-to-sand-and-blood http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t149-ariadni-blood-and-sand

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Love till you hate Strong till you break   Sam 21 Mar - 23:05

Bienvenue sur le forum I love you love et bon courage pour le reste de ta fiche high five boing
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cain A. Williams
α ⚊ THE BLIND BATS

Dimocles (niv.00) Mysdibule (niv.00)
POKEMONS RENCONTRÉS : 391
AVATAR : Ed Harris
ANCIENNEMENT GREYSON B. WILLIAMS

AGE : 60ans
SENTIMENTS : Fatigué physiquement et psychologiquement.
HABITATION : Dans le district Diancie.
Localisation : Le district Diancie.



MessageSujet: Re: Love till you hate Strong till you break   Sam 21 Mar - 23:11

Bienvenue !! heart1 Je sais pas si il y a énormément de tueurs en série dans une simple ville mais bon XD !! Bon courage pour ta fiche !! superman




They have to be wrong. Why else would we still be here ?

And if you can’t see anything beautiful about yourself, get a better mirror, look a little closer, stare a little longer. Because there’s something inside you that made you keep trying despite everyone who told you to quit. You built a cast around your broken heart and signed it « They were wrong »

ANCIENNEMENT GREYSON B. WILLIAMS
Revenir en haut Aller en bas
http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t328-cain-une-mission-est-une-mission-pas-une-aspiration http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t335-cain-ministre-de-la-justice http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t336-cain-a-williams

avatar
Pippa Y. Holmson
α ⚊ THE BLIND BATS


POKEMONS RENCONTRÉS : 131
AVATAR : nina dobrev.
DOUBLE-COMPTES : niet.

staying in my play pretend, where the fun ain't got no end. Can't go home alone again, need someone to numb the pain

AGE : vingt-six ans.
SENTIMENTS : fébrile.
HABITATION : district diancie.



MessageSujet: Re: Love till you hate Strong till you break   Dim 22 Mar - 0:11

bave...
bienvenue parmi nous beau jeune homme bril
bon courage pour la suite de ta fiche I love you


"immortals"
They say we are what we are, but we don't have to be. I'm bad behavior but I do it in the best way. I'll be the watcher (watcher) of the eternal flame. I'll be the guard dog of all your fever dreams. Oooooooh, I am the sand in the bottom half of the hourglass (glass, glass). Oooooooh, I try to picture me without you but I can't. 'Cause we could be immortals, immortals, just not for long, for long.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Love till you hate Strong till you break   Dim 22 Mar - 9:22

Bienvenue officiellement ! bril Je le redis encore mais Harry Lloyd bave
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Mara O'Reilly
α ⚊ THE BLIND BATS

Lokhlass (lvl 20) Tylton (lvl 14) solochi (lvl 11)
POKEMONS RENCONTRÉS : 247
AVATAR : Dianna Grongron
DOUBLE-COMPTES : pas pour le moment.


all we are is dust in the wind

AGE : vint-cinq ans
SENTIMENTS : changeants, d'un jour à l'autre.
HABITATION : District Diancie



MessageSujet: Re: Love till you hate Strong till you break   Dim 22 Mar - 14:41

Un tueur en série, je suis curieuse de quels pokemons tu auras !
Bienvenue sur le forum I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t162-daydream-believer-mara http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t200-mara-trainer-extraordinary http://hopestrongerthanfear.forumactif.org/t197-mara-attrapez-les-tous

avatar
Thomas S. Wheatley
α ⚊ THE BLIND BATS

Hypnos + 32 Arès + 30
POKEMONS RENCONTRÉS : 107
AVATAR : Ian Somerhalder.
DOUBLE-COMPTES : Pas encore de DC.
AGE : Thomas a 30 ans. Il est né le 2 avril, à Néopolis.
SENTIMENTS : Il est renfermé. Il a du mal à s'exprimer.
HABITATION : Néopolis, nan jure.



MessageSujet: Re: Love till you hate Strong till you break   Dim 22 Mar - 14:44

Comme Mara ! bril bril
Bonne chance pour la rédaction de ta fiche, et bienvenuuue love


Justice makes what they commit.
THOMAS SAMUEL WHEATLEY
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Adélaïde O'Reilly
α ⚊ THE BLIND BATS

ponyta (abby, lvl 20) feunard (gumiho, lvl 9) léopardus (nylaathria, lvl 20)
POKEMONS RENCONTRÉS : 230
AVATAR : holland roden
AGE : 30 ans, elle se fait vieille.
SENTIMENTS : enflammée
HABITATION : district diancie, comme presque toute l'élite.



MessageSujet: Re: Love till you hate Strong till you break   Dim 22 Mar - 22:38

Mara O'Reilly a écrit:
Un tueur en série, je suis curieuse de quels pokemons tu auras !
de même ** la bienvenue parmi nous, puis lorenzo ça déchire comme prénom je trouve, je vais pouvoir t'affubler d'une tonne de petits surnoms : renzetta, renzina, and so on arrow



Δ LOVE IS OUR RESISTANCE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Nox J. Holmson
α ⚊ THE BLIND BATS

Rapion Mimitoss Bulbizarre
POKEMONS RENCONTRÉS : 214
AVATAR : jamie dornan
TO DO LIST
Manger végétalien avec Pippa Se rendre dans le district de pashmilla pour aider les plus démunis Trouver un Arbok et en récolté le venin Acheter des fleurs pour elle Trouver le temps pour les cours de yoga M'inscrire à quelques combats au Colisée Demander aux domestiques de repeindre le salon Lui dire que je l'aime, en même temps que lui donner les fleurs.
AGE : 31 y.-o.
SENTIMENTS : calme et amoureux
HABITATION : district diancie



MessageSujet: Re: Love till you hate Strong till you break   Lun 23 Mar - 4:37

Peur de l'humain, ça promet. oho
Bonne chance et surtout, bienvenue. minicoeur




    poison on my mind ➷ And then I get you in my stream, play it hard to be extreme. You're so cool, baby, you're so mean.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Lorenzo Fitzgerald
β ⚊ THE GILDED HANDS

malosse medhyena
POKEMONS RENCONTRÉS : 10
AVATAR : Harry Lloyd
AGE : 27 ans
SENTIMENTS : ça se mange?



MessageSujet: Re: Love till you hate Strong till you break   Mer 25 Mar - 15:35

On peut pas tous avoir des peurs classes What a Face certains sont charismatiques et moi j'ai un bigorneau névrosé sifflotte


Merci à tous bril ange



Who will forgive and make me live again?
In the city lives a monster and he look so very much like me
is there someone hear me singing? please save me please rescue me
who will love me now, who will ever love me? who will say to me you are my desire I'll set you free...

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Love till you hate Strong till you break   Jeu 26 Mar - 18:55

Bienvenue à Néopolis !
Ohana means family...


Superbe fiche, j'ai adoré la lire et j'aime particulièrement ton personnage ! bave Bienvenue parmi nous en tout cas ! bril
Bienvenue à Néopolis ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos habitants, mais les démarches ne s'arrêtent pas là ! Tout d'abord, tu dois déterminer le niveau de tes pokémons. Au vu de ta fiche et de ton personnage, le staff t'accorde 58 niveaux maximum à répartir entre 3 pokémons maximum. Nous t'invitons à noter que plus de pokémon tu possède, moins leur niveau individuel est élevé. Tu peux aussi choisir de ne pas attribuer le nombre maximum de niveau que nous autorisons si tu estime que ton personnage n'a pas entrainé suffisamment ses pokémons pour le mériter, ou qu'il les a depuis trop peu de temps ou toute autre raison. Pense à faire la répartition au plus vite et à la poster au besoin à la suite de ce message.
Pense à ouvrir la fiche de liens et ta fiche de dresseur dans les plus brefs délais avant même de commencer à RP. Tu devra les mettre à jour le plus régulièrement possible, et le staff y veillera. Nous t'invitons aussi à prendre connaissance des dernières annexes qui t'auraient échappé et à poser toute question qui ne se serait pas posé avant. Le flood t'est ouvert, et tu peux désormais gagner des points pour tes votes, n'hésite donc pas à partir de maintenant à les réclamer !
N'hésite pas à visiter les fiches de liens des autres joueurs et à leur proposer des sujets. Enfin, ne sois pas timide et lance toi en rp !
Le staff de HISTF te souhaite une bonne installation et nous te disons à très vite en rp !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Lorenzo Fitzgerald
β ⚊ THE GILDED HANDS

malosse medhyena
POKEMONS RENCONTRÉS : 10
AVATAR : Harry Lloyd
AGE : 27 ans
SENTIMENTS : ça se mange?



MessageSujet: Re: Love till you hate Strong till you break   Jeu 26 Mar - 19:18

merci bien bril



Who will forgive and make me live again?
In the city lives a monster and he look so very much like me
is there someone hear me singing? please save me please rescue me
who will love me now, who will ever love me? who will say to me you are my desire I'll set you free...

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Love till you hate Strong till you break   

Revenir en haut Aller en bas
 

Love till you hate Strong till you break

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Love me or hate me...I don't care. - [PV:Thomas]
» Love me now or hate me forever!
» Love me, hate Me [PV Aarhyel]
» 'Till I Collapse ▬ Megan
» LOVE ME TILL I'M ME AGAIN ● PV Maxxou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: bienvenue à néopolis-