Partagez | 
 

 + LES REBELLES
Hope is stronger than Fear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PNJ
α & ω ⚊ THE A TEAM


POKEMONS RENCONTRÉS : 155




MessageSujet: + LES REBELLES   Sam 21 Mar - 19:08

Les Rebelles
Your blood in the arena


Cela fait bien des années que le gouvernement de Neopolis n'a pas eu à faire avec un soulèvement populaire unanime. De nos jours, les rebelles sont divisés entre plusieurs groupes, plusieurs mouvances aux idées plus ou moins divergentes. De nombreux plus petits mouvements existent, à une échelle réduite, mais la plupart sont affilié à l'un des grands mouvements fédérateurs.
Pour être introduit au sein d'un mouvement rebelle, il faut passer par de nombreuses étapes. La première et non des moindres est de réussir à rentrer en contact avec des rebelles. La plupart des unités n'accepteront pas quelqu'un qui s'engage à la suite d'un drame émotionnel, en effet ils estimeront la personne bien trop instable émotionnellement et donc potentiellement encline à faire des erreurs, sauf dans le cas de missions suicides.
Il faut noter qu'être issu d'un milieu riche est presque systématiquement rédhibitoire. La haine des plus pauvres les recale automatiquement, à moins de prouver que sa loyauté est désormais pleine et entière à la rébellion. Généralement il va s'agir d'une initiation violente, visant à démonter au groupe que l'aspirant a définitivement brisé les liens qui l'attachaient au système en place. Dans la pluaprt des cas, il s'agira de poser une bombe dans un endroit où lui seul aura accès, ou de tuer notamment un membre de la famille pour prouver sa radicalisation et son adhérence au groupe qui sera sa nouvelle famille.
Seuls les Lumières acceptent sans ce genre de pratiques barbares les riches mais rarement des membres de moins de 25 ans, pour des raisons évidentes de stabilité émotionnelle, pour s'assurer que ce n'est pas une simple rébellion adolescente, pour n'avoir que des gens utiles et sans compter que c'est aussi pour éviter d'envoyer des jeunes à la mort.
La mortalité au sein des rebelles est en effet extrêmement élevée. La plupart ne survivent pas leur première action, et l'issue est généralement une mise à mort terrifiante au Colisée. Si les rebelles issus des classes inférieures sont traités à ce moment là comme du bétail, les riches ne sont pas plus épargnés. Pour certains, la sentence sera commutée à de la prison à vie et leur implication en tant que rebelle gommée si leur famille est prête à en payer le prix. Sinon, ils seront le clou du spectacle, encore un instrument de propagande pour le gouvernement qui pourra déclarer suite à cela que tous les citoyens sont égaux au regard de la loi et du crime de haute trahison.

Les Lumières
Rassemblant majoritairement des partisans de la non-violence et des rebelles issus des classes hautes de la société, les Lumières se veulent avant tout un mouvement pour le retour de la démocratie et la fin de la dictature qui règne à Neopolis sous le couvert d'un régime démocratique. Ils prônent un changement de l'intérieur, le retour de la liberté d'expression, de circulation, de la presse, mais aussi une libre-circulation à l'extérieur de Neopolis et la reprise de contact avec les autres villes si elles ont survécu ou les autres régions, notamment pour le commerce et pour permettre à la population de s'étendre et de prospérer.
Eclatés en de nombreux petits groupes pour éviter les grosses réunions qui pourraient attirer l'attention, ils se réunissent au sein de petits clubs privés qui sont des couvertures. Ils travaillent à élaborer un système de gouvernement plus juste qui permettra à tous d'avoir accès aux ressources et à la même éducation. Leurs actions sont généralement non violentes : tracts, impression de journaux clandestins, détournements de fonds, incitations au boycott et aux désobéissances civiles, etc. Les membres des Lumières sont généralement cultivés, doivent amener une véritable valeur ajoutée intellectuellement, ce qui explique la moyenne d'âge élevée. L'un de leur leader, premier conseiller, est l'un des champions de Neopolis, Jonas Freedman, mais peu de membres le savent, pour des questions de sécurité. De nombreux membres ont des positions clef au sein du gouvernement.

La Main Rouge
Radicalement différents, les partisans de la Main Rouge sont des guerriers de la Liberté comme ils aiment à se présenter. Prônant une révolution pure et dure, ils souhaitent mettre à bas le système, qui selon eux brise l'harmonie entre l'homme, les pokémons et la nature. Ils veulent que le mur soit abattu et le gouvernement renversé. Leurs actions sont généralement violentes, et ils opèrent en petites cellules de quelques individus de manière à ce que s'ils se font capturer ils ne puissent livrer trop de noms. Leurs méthodes vont de l'attentat au sabotage, mais aussi au kidnapping pour des échanges de prisonniers. Ce sont généralement des gens désespérés ou radicaux, mais aussi des gens las d'attendre. De nombreux membres sont issus des secteurs défavorisés, poussés vers les extrêmes par leurs conditions de vie déplorable. C'est ce groupe qui figure le plus souvent en star des jeux du Colisée, et qui encaisse les plus lourdes pertes.

Les Lames de la Justice
L'ennemi à abattre, c'est le système. Pour eux, le gouvernement maintient sa population dans une misère qui permet de les exploiter et de les empêcher d'évoluer. S'ils peuvent parfois s'allier à la main rouge pour de nombreuses actions, ils souhaitent eux un gouvernement plus juste, quitte à ce qu'il soit dirigé par un dictateur populaire, mais qui s'assurerait que l'aide, les richesses et surtout la nourriture soit équitablement répartis. Leurs actions sont surtout des actions de première nécessité : détournement de fonds, de nourriture, pour les plus nécessiteux. S'ils sont plus tournés vers l'entraide, ils n'hésitent pas à utiliser la force si besoin.


Si vous souhaitez créer un mouvement rebelle qui ne serait pas affilié à l'un de ces trois, vous pouvez en faire la demande auprès du staff en spécifiant le nom, les motivations et les objectifs d'un tel groupe et en quoi il propose une alternative aux groupes existants.

Pour être considéré comme un rebelle, nous exigerons dorénavant que vous fassiez vos preuves dès votre fiche. Votre personnage devra avoir participé à une action réelle pour intégrer un groupe de rebelle, ce qui inclut généralement : attentat, meurtre, pose de bombe, etc.
Les conditions d'entrée chez les Lumières sont désormais plus dures, si votre personnage n'apporte rien au groupe (influence, apport intellectuel, métier utile, etc) personne ne lui proposera de l'intégrer.

Revenir en haut Aller en bas
http://hopestrongerthanfear.forumactif.org

avatar
PNJ
α & ω ⚊ THE A TEAM


POKEMONS RENCONTRÉS : 155




MessageSujet: Re: + LES REBELLES   Dim 19 Avr - 21:19

Organisation de La Main Rouge
Jettez-y un coup d'oeil


Le fonctionnement de La Main Rouge est entièrement tourné vers une organisation en bulles, avec peu de liens entre elles. Cela permet aux cellules d'être indépendantes jusque parfois dans la réception des ordres, et en cas de capture de ne pouvoir donner trop de noms.

La Tête
L'organisation du sommet du mouvement est peu connue du reste. Toutefois, il y a au moins trois figures emblématiques qui s'occupent de la gestion du mouvement, de l'organisation des attentats et de la coordination éventuelle avec les Lames, ainsi que leurs conseilles et bras droit. Ils sont les seuls à savoir exactement qui fait partie du mouvement.
Les dirigeants libre, libre, libre
Les conseillers libre libre libre

Les Recruteurs :
Entre un et trois par districts, ils répondent tous à un des leurs qui transmet les informations à la hiérarchie. En dehors de leurs recrutés, ils passent pour des membres lambda de manière à ne pas pouvoir être identifiés en cas de capture. Ils sont aussi et surtout chargés de passer les informations sur les attentats décidés et de les organiser avec leurs recrues.
District Prismillon libre libre
District Persian libre
District Joliflor libre libre
District Pashmilla libre libre libre
District Mackogneur Alan Beckett, libre libre
District Florizarre libre libre libre

Les membres :
Organisés en petits groupes, la plupart du temps leur fonctionnement est celui de cellules dormantes. Toutefois, à l'intérieur d'un même groupe mené par un seul et même recruteur, il arrive que des réunions soient organisées pour faire remonter dans la hiérarchie les désirs de chacun. La plupart de ces membres sont des gens prêts à avoir recours à la violence quand leur mission tombera et qui n'ont pas froid aux yeux.
Membres Lazuli R. Aethelwulf, illimités



Organisation des Lames de la Justice
Jettez-y un coup d'oeil


Les Lames de la Justice sont organisées en sections par districts. Toutefois, ceux-ci sont fluctuants, et il est courant, presque "historique" de voir certains districts regroupés.
Chefs de Section
Bien loin des pratiques égalitaires et démocratiques, une nomination à la tête d'un district se fait en interne et est laissé à la discrétion de chacun. Généralement choisis pour leur charisme, leur expérience, ou leur capacité à rassembler les rebelles de leur secteur ou sa respectabilité au sein de la communauté, les chefs de secteurs organisent les actions de manière autonomes même s'ils ont à répondre les uns aux autres pour toute action menée. Généralement, ils ont une ou deux personnes qui sont leurs bras droit pour organiser les opérations et les coordonner. Ceux-ci peuvent à leur tour devenir chefs de section mais aussi rester à ce poste et y être confirmé de par leur expérience pour un chef de secteur jeune. Aucun âge n'est requis bien que peu de très jeunes membres aient été chefs de section.
Section Florizarre : libre
Section Joliflor : libre
Section Persian & Prismillon : libre
Section Mackogneur & Pashmilla :  Neha Cruz (pv)

Les Recruteurs :
Généralement, ce sont des gens qui ont une très bonne expérience au sein du mouvement ou qui sont proches du leader. Ils ne changent que rarement entre deux leaders, leurs connaissance du terrain fait qu'ils sont confirmés dans leurs fonctions. Leur nombre varie selon la section.
Section Florizarre : libre, libre
Section Joliflor : libre
Section Persian & Prismillon : libre, libre, libre
Section Mackogneur & Pashmilla : libre, libre, libre

Les Coordinateurs :
Les Lames de la Justice sont sans aucun doute ceux qui sont le plus ouverts à la collaboration et aux opérations conjointes. Certains membres sont ainsi chargés de se tenir au courant de ce que font les autres rebelles, ouvertement ou de manière détournée.
Coordinateur Lumière James D. Baltar Coordinateur Main Rouge libre, libre, libre

Les membres :
Répartis eux aussi selon leur secteur d'habitation ou de travail (un choix qui est fait selon leur recruteur), ils se réunissent uniquement à l'intérieur d'un même secteur, même s'il arrive que certaines opérations conjointes amènent plusieurs secteurs à mettre leurs membres en commun. Ils ne savent généralement pas de manière certaine qui sont les chefs des autres sections, par sécurité. Les éléments les plus "intéressants" aux capacités spéciales peuvent être mobilisés pour des opérations d'autres districts. Ils n'ont jamais à faire au chef de secteur dans ce cas là.
Section Florizarre : illimité
Section Joliflor : illimité
Section Persian & Prismillon : illimité
Section Mackogneur & Pashmilla : illimité




Organisation des Lumières
Jettez-y un coup d'oeil

Le Conseil : 8 membres (4 hommes et 4 femmes) élus de manière permanente à moins qu’un vote soit appelé pour changer l’un d’entre eux.

Le Conseil est généralement composé de personnes adultes (plus de 40ans) ayant fait leurs preuves et avec une place importante dans la société. Elles sont élues par les membres du mouvement en majorité directe absolue pour chaque siège du Conseil. Chaque siège est voté séparément. Les votes sont organisés par petits groupes et les voix sont comptées par les Représentants (ces derniers ne peuvent pas se présenter aux élections). Actuellement, Jonas Freedman est à la tête du Conseil bien que son rôle n'en soit pas tant différent.

Conseillers: Jonas Freedman, Cain A. Williams, Place libre (M), Place libre (M), Place libre (F), Place libre (F), Place libre (F), Place libre (F).

Les Représentants : un groupe de 10 personnes dont le rôle principal est de porter des messages entre le Conseil et les membres des Lumières. Ils sont généralement très discrets et ont des fonctions qui leurs permettent de se déplacer facilement dans toutes les couches de la société. Ils ont aussi un grand pouvoir car ils peuvent s’arranger pour que certains messages n’arrivent pas jusqu’au conseil ou en en déformant certains par exemple…

Représentants: James D. Baltar, place libre, place libre, place libre, place libre, place libre, place libre, place libre, place libre.

Les membres : Les membres du mouvement sont généralement ceux qui produisent les tracts, les journaux et les distribuent. Ainsi, ils sont assez puissants dans leur propre mouvement. Ils votent pour les différentes actions et si 40% du mouvement est insatisfait avec un membre du Conseil, ils peuvent appeler à un nouveau vote du siège du Conseiller visé. Malheureusement, tout cela est assez lent étant donné que tout passe par messagers et réunions secrètes en petit comité. Illimités.
Membres : Eden A. Miller, Lindy Griffin, Adélaïde O'Reilly, Aeron Grey


Pour être ajoutés aux listings, merci de contacter Ariadni Jackson par mp.
Revenir en haut Aller en bas
http://hopestrongerthanfear.forumactif.org
 

+ LES REBELLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !
» Qui se souvient du 21 mai 1968 ?
» Le soul Gardien, le vaisseaux des rebelles démoniaque
» L'histoire d'une rebelle, perturbée par une vie douloureuse. - Essalia Dreawan.
» [RP Clos]Une réunion pour les insurgés (PV gpe REBELLES)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: annexes-